D’un milliardaire à un conducteur de tram: qui sont les descendants des grands écrivains russes?

Sergueï Prokoudine-Gorski, Musée Pouchkine; PhotoXpress; doma.gov.ru (CC WO 4.0); Vladimir Pesnya/Sputnik
Si certains entretiennent la mémoire de leurs illustres parents, d’autres mènent des vies des plus diverses et opposées.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Alexandre Pouchkine

Le poète, qui est mort à l'âge de 37 ans, a eu quatre enfants – cependant, seuls deux d'entre eux ont eu une descendance. Le fils aîné, Alexandre, est devenu général de l'armée russe, et sa fille, Natalia, était l'épouse morganatique du prince prussien Nicolas de Nassau.

Alexander Pouchkine (1833-1914) et Natalia (Pouchkina) Merenberg (1836–1913)

La fille de Natalia, Sofia, a été mariée au petit-fils du tsar Nicolas Ier – pour avoir épousé une personne de sang non russe, ce dernier a été forcé de quitter le pays et maintenant les descendants des Pouchkine-Romanov vivent en Angleterre. L'un d'entre eux, Hugh Richard Louis Grosvenor, 7e duc de Westminster, est considéré comme le plus jeune milliardaire de Grande-Bretagne. Il cache soigneusement sa vie à la presse.

Hugh Richard Louis Grosvenor

Une autre aristocrate anglaise, Marita Phillips, est également une descendante de cette union. Elle s'intéresse à l'œuvre de son célèbre ancêtre et a même écrit un opéra intitulé Pouchkine.

Le dernier descendant direct qui porte le nom de Pouchkine est son homonyme Alexandre Pouchkine. Il vit en Belgique, est philanthrope et président de l'Union des nobles russes de Belgique.

Alexandre Pouchkine et Maria-Madeleine Dournovo

D’ailleurs, il est également marié à une descendante directe de Pouchkine, Maria-Madeleine Dournovo.

>>> Ces Africains ayant connu la prospérité en Russie impériale

Léon Tolstoï

Léon Tolstoï

L'écrivain russe a eu pas moins de 13 enfants et de nombreux petits-enfants : la famille Tolstoï est encore aujourd'hui l'une des plus nombreuses en Russie.

La famille Tolstoï, 1892

Après la Révolution de 1917, beaucoup de ses descendants ont quitté le pays et vivent à présent dans le monde entier. Une fois tous les deux ans, environ 200 d'entre eux se réunissent dans la propriété familiale de Iasnaïa Poliana.

Les descendants de Tolstoï les plus célèbres aujourd'hui en Russie sont les présentateurs de télévision Fekla Tolstaïa et Piotr Tolstoï.

Fekla Tolstaïa

La première initie et soutient des projets numériques sur l'œuvre de l'écrivain, tandis que le second est actuellement député à la Douma d'État (chambre basse de l’Assemblée).

Piotr Tolstoï

Non moins célèbre est Vladimir Tolstoï – longtemps directeur du musée de Iasnaïa Poliana et maintenant conseiller du président russe pour la culture.

Vladimir Tolstoï

Un autre descendant de l’auteur de Guerre et Paix vit à Londres – le photographe Oleg Tolstoy, qui a fait les portraits de nombreuses célébrités mondiales, dont Elton John. Lors de l'une des réunions de famille à Iasnaïa Poliana, il a également créé un album photo des descendants de l’écrivain.  

>>> Sept faits peu connus sur Léon Tolstoï

Fiodor Dostoïevski

Dostoïevski a eu quatre enfants. Deux sont morts en bas âge et deux ont survécu à la Révolution de 1917. La fille de l'écrivain, Lioubov, a émigré en Europe et a écrit les mémoires Dostoïevski dans les souvenirs de sa fille (bien que les experts estiment que le livre comporte de nombreuses inexactitudes).

Lioubov Dostoïevski

Le fils, Fiodor, a quant à lui essayé de devenir écrivain comme son père, mais n'a pas connu de succès dans ce domaine. Il s’est cependant attelé à la préservation des archives de Dostoïevski, qui avaient auparavant été soigneusement conservées par sa mère.

Fiodor Dostoïevski

Dmitri, l'arrière-petit-fils de l'écrivain par son fils, vit à Saint-Pétersbourg.

Dmitri Dostoïevski

Il n'a pas reçu de diplôme supérieur et a changé de métier plus de 20 fois, dont une longue période comme conducteur de tramway.

>>> Prostituées, moqueries, jeu: Dostoïevski, tel quel

Vladimir Maïakovski

Vladimir Maïakovski

La vie personnelle du sex-symbol de l'Âge d'argent était plus qu'intrigante. Son amour et sa muse officiels étaient Lili Brik, pourtant mariée. Ils ont même cohabité à trois avec son mari Ossip, mais leur liaison, comme nous le savons, n'a laissé aucune descendance. Néanmoins, l’on connaît deux enfants que le poète a eu « à côté ». L'un d'eux est le sculpteur Nikita Lavinski, né de l'artiste Elizaveta Lavinskaïa.

Nikita Lavinski

Il a longtemps été considéré comme le fils de l'artiste de théâtre Anton Lavinski, qui travaillait avec Maïakovski sur ses productions scéniques. Nikita n'est plus en vie, et ses enfants – Vladimir et Elizaveta Lavinski – sont également devenus des artistes.

Maïakovski a également eu une fille, Patricia, qui est née après le voyage du poète aux États-Unis d'une brève liaison avec une émigrée russe, Ellie Jones. Il a été très enthousiaste par la nouvelle de la naissance de l'enfant et est même parvenu à quitter l'Union soviétique pour Paris afin de rencontrer Ellie et sa fille.

Elena Maïakovskaïa

Maïakovski n’a cependant pas tardé à se suicider. Ce n’est qu’à 9 ans que Patricia a découvert l’identité de son vrai père, et en 1991, elle l'a annoncé au grand public, provoquant une véritable sensation. Elle est morte tout récemment, en 2016, laissant derrière elle un livre intitulé Maïakovski à Manhattan et dédié au voyage du poète à New York. L'œuvre est basée sur les conversations de Patricia avec sa mère. L'Américaine demandait à être appelée Elena Maïakovskaïa.

>>> Cinq couples russes légendaires du XXe siècle

Vladimir Nabokov

Vladimir Nabokov

L'écrivain lui-même était le fils d'une personnalité célèbre – son père, Vladimir Nabokov, était un homme politique, l'un des dirigeants du Parti démocratique constitutionnel et un ardent opposant aux bolcheviks. C'est pourquoi la famille a dû fuir la Russie pendant la guerre civile, et bientôt son père a été tué lors d'un discours.

Vladimir Nabokov a longtemps vécu en Allemagne, aux États-Unis et en Suisse. Son fils unique, Dimitri, est né à Berlin, presque une copie de son père. Le jeune homme a étudié à Harvard, a chanté dans un opéra, puis a enseigné le russe, et a même travaillé pour la CIA.

Dmitri Nabokov

Mais bien sûr, les lecteurs et admirateurs de Vladimir Nabokov lui sont avant tout reconnaissants d'avoir traduit les livres de son père et préservé son héritage, ainsi que d'avoir publié son roman inachevé L'Original de Laura en 2009, et ce, contre la volonté de son père. Dimitri est mort en 2012, il n'avait pas d'enfants.

Joseph Brodsky

Brodsky a eu trois enfants d'épouses différentes. Le fils aîné, Andreï Basmanov, est le fils de l'artiste Marianna Basmanova, avec qui le poète a eu une relation difficile et à qui il a dédié de nombreux poèmes. Andreï est une personne non publique, il ne donne presque pas d'interviews et malgré sa ressemblance physique avec son célèbre père, il n’entretient pas le culte du poète. Même les poèmes de son père suscitent en lui l’indifférence. Il a travaillé dans le bâtiment et comme conducteur dans les transports.

Sa fille Pelagueïa est toutefois plus intéressée par son célèbre grand-père – elle a confié dans une interview être liée au poète par son amour pour l’odeur des algues. La petite-fille de Brodsky est étudiante et, en 2019, elle a participé en tant que débutante au bal du magazine Tatler et est ainsi entrée dans la société mondaine.

>>> La Saint-Pétersbourg de Joseph Brodsky: huit lieux liés à ce poète de légende

Une autre fille de Brodsky, Anastassia, née d'une courte romance avec la ballerine Marianna Kouznetsova, n’a jamais vu son géniteur. Il a émigré presque immédiatement après sa naissance, et Anastassia elle-même n'a reconnu l'identité de son père qu'à 23 ans.

Anastassia Kouznetsova

Elle chante dans un groupe dans les clubs de Saint-Pétersbourg et, paradoxalement, s'est dans ce cadre liée d'amitié avec Andreï Basmanov, sans même savoir qu'ils étaient frère et sœur.

Enfin, Anna, deuxième fille de Brodsky, est née de son dernier mariage aux États-Unis avec Maria Sozzani. Elle a vécu en Angleterre, et maintenant elle réside en Italie. Elle ne parle pas russe et lit les poèmes de son père en anglais, mais à petites doses – elle souhaite étendre cette « rencontre » sur le temps. C’est elle qui détient les droits d'auteur sur les œuvres de Brodsky.

Les trois enfants se sont rencontrés lors de l'inauguration du musée du poète à Saint-Pétersbourg en 2015 – c'est la seule fois qu'Anna est venue en Russie.

Dans cet autre article, nous vous révélons qui pourrait aujourd’hui prétendre au trône de Russie. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies