Les Russes diront-ils «da» au futur vaccin contre la Covid-19?

Maxim Bogodvid/Sputnik

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

À en juger par les résultats d’un sondage mené par le Centre d’étude de l’opinion publique (VTsIOM), pratiquement un Russe sur deux voudrait se faire vacciner contre la Covid-19. La majorité considère toutefois qu’une telle vaccination devrait se dérouler sur la base du volontariat.

Si un vaccin, dont l’efficacité est prouvée, était amené à voir le jour, plus de la moitié des Russes (59%) accepteraient, à des degrés divers, qu’eux ou les membres de leur famille soient vaccinés contre la Covid-19. Parmi eux, une personne sur quatre environ (26%) dit un « oui » ferme, révèle une étude du VTsIOM réalisée à la demande d’Octagon Media.

Cette disposition est surtout notée chez les hommes (63%, contre 51% pour les femmes), les jeunes de 18-24 ans (68%) et les personnes âgées de plus de 45 ans.

>>> Covid-19: remercier le personnel médical au travers d’œuvres d’illustratrices

Toutefois, la majorité des Russes (70%) considère que la vaccination contre la Covid-19 doit être volontaire, contre 21% défendant son caractère obligatoire. 6% des personnes interrogées sont par ailleurs opposées à la tenue d’une telle vaccination dans le pays.

Quant à l’origine du vaccin, 47% des sondés préfèreraient qu’il soit russe, 12% optant pour un préparatif fabriqué à l’étranger. Pour 37% des personnes interrogés, le pays de production ne joue aucun rôle.

Le sondage en question a été réalisé le 13 mai auprès de 1 600 citoyens de Russie de 18 ans et plus. 

Au cours de ces dernières 24h, 9 263 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été détectés en Russie, le nombre total des contaminés depuis le début de la pandémie s’élevant à 299 941 cas dans le pays. Le nombre de victimes est quant à lui de 2 837.

Dans cet autre article, nous abordions le cas d’un vaccin soviétique contre la tuberculose, qui permettrait de lutter contre le coronavirus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies