Décès de l’épouse de Iouri Gagarine. Qui était la femme derrière l'homme?

Yury Abramochkin/Sputnik
Bien qu’adulé par des millions de femmes, Iouri Gagarine n’en aimait qu’une.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

« J'ai tout aimé chez elle : son caractère, sa petite taille, ses yeux marrons pleins de lumière, ses tresses, et son petit nez recouvert de quelques taches de rousseur... », a un jour confié le cosmonaute le plus célèbre du monde, Iouri Gagarine, au sujet de sa femme, Valentina. Cette dernière est décédée le 17 mars 2020, à l'âge de 84 ans.

Ils se sont rencontrés pour la première fois alors qu'ils avaient tous deux une vingtaine d'années, lors d'une soirée dansante à l'académie d'aviation d'Orenbourg, et sont immédiatement tombés amoureux.

Iouri et Valentina ont été mariés pendant 11 ans, jusqu'à ce que Gagarine décède dans un accident d'avion le 27 mars 1968. Le couple avait eu le temps de donner naissance à deux filles : Elena et Galina.

« Beaucoup de choses nous reliaient à Valia [diminutif de Valentina]. L'amour des livres, la passion du ski, l'engouement pour le théâtre... », a écrit Gagarine.

Ils ont vécu une vie modeste de famille ordinaire, jusqu'au vol historique de Gagarine le 12 avril 1961, qui les a soudain placés sous les feux de l'actualité mondiale. Iouri et Valentina ont alors rencontré des dirigeants mondiaux, ont beaucoup voyagé, ont participé à des événements majeurs et ont commencé à recevoir quotidiennement des sacs entiers de lettres.

Cela n’a pas été une période facile pour Valentina. Des millions de femmes dans le monde étant tombées amoureuses de son Iouri. Parmi elles, se trouvait même le premier sex-symbol de l'époque, l’actrice italienne Gina Lollobrigida.

Cependant, les Gagarines ont passé avec succès l'épreuve de la gloire. Iouri est jusqu’à sa disparition resté fidèle à sa femme « vêtue d’une simple robe bleue et timide ».

Valentina elle non plus ne se remariera jamais après la mort de son époux.

Tout comme Iouri, elle a lié sa vie à l'espace. Jusqu'à sa retraite, elle a travaillé dans le laboratoire de la section médicale du Centre de contrôle des missions. Chaque année, le jour de son anniversaire, le 15 décembre, Valentina Terechkova, la première femme à avoir effectué une sortie dans l’espace, lui rendait visite avec un énorme bouquet de roses.

Valentina a beaucoup fait pour préserver la mémoire de son illustre âme sœur : elle a participé à des cérémonies commémoratives, a contribué à la création du musée Gagarine, a publié un livre lui étant dédié, intitulé 108 minutes et toute une vie. Néanmoins, elle n'a jamais accordé d'interview.  

« En tant qu'épouse du premier cosmonaute, elle avait une énorme responsabilité. Jusqu'à ses derniers jours, elle a porté ce fardeau avec dignité », a déclaré à son propos la cosmonaute Elena Serova.

Dans cet autre article, nous tentons d’éclaircir le mystère entourant la mort prématurée de Iouri Gagarine.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies