Un deuxième Russe a été contaminé au coronavirus

Reuters

Au lendemain de l’annonce du premier cas confirmé de contamination d’un citoyen de Russie au coronavirus, le ministère des Affaires étrangères du pays en a dévoilé un nouveau.

Il s’agit en réalité de l’époux de la passagère diagnostiquée hier parmi les passagers du navire de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine depuis le 5 février.

Quelque 3 500 personnes se trouvent à bord de ce paquebot accosté au port de Yokohama, au Japon, et à ce jour, pratiquement une personne sur six y est infectée au nouveau virus, dont les premiers cas ont été constatés dans la ville chinoise de Wuhan.

Au total, 24 citoyens de Russie se trouvent à bord du Diamond Princess. Comme l’a indiqué la représentation diplomatique du pays, la question du rapatriement de ces passagers, après la levée de la quarantaine prévue le 19 février, est à l’étude. 

Dans cet autre article, nous nous penchons sur l’impact du coronavirus sur l’économie russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies