Premier cas de coronavirus au sein de la population russe

Reuters

En ce lundi 17 février, a été confirmé, à bord du bateau de croisière Diamond Princess, placé en quarantaine dans le port de Yokohama, le tout premier cas de contamination au coronavirus parmi les citoyens de Russie, a annoncé sur Facebook l’Ambassade russe au Japon. 

« Au cours d’un contrôle médical de tous les passagers du navire, effectué par les autorités japonaises au sujet de la contamination au coronavirus, il a été décelé chez une citoyenne de Russie se trouvant à bord », relate l’institution, ajoutant que la malade sera donc transférée dans les plus brefs délais à l’hôpital pour traitement.

Il s’agit là du premier cas d’infection au sein de la population de Russie, puisque si deux cas avaient été détectés sur le territoire russe, il s’agissait là de ressortissants chinois.

Pour rappel, le Diamond Princess a quitté le port de Yokohama le 20 janvier, avant d’y revenir le 3 février et d’y être placé en quarantaine, avec ses 3 700 passagers (dont 24 Russes et 4 Français) et membres de l’équipage, suite à la confirmation de la présence du virus à bord. En ce 17 février, alors que toutes les personnes présentes n’ont pas encore été contrôlées, 454 cas de contamination ont d’ores et déjà été enregistrés à bord.

Dans cet autre article, nous nous intéressons aux conséquences du coronavirus sur l’économie russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies