Le pont de Crimée se voit orné d’un graffiti géant en l’honneur de sa mascotte, le chat Mostik

Site officiel du Pont de Crimée

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Sur l’un des piliers du pont de Crimée, reliant la péninsule au reste du territoire russe, a fait son apparition un graffiti géant représentant le chat Mostik, mascotte du chantier, et son proche ami, l’ouvrier Mikhalytch.

Haute de 20 mètres, l’œuvre est en réalité un hommage à l’ensemble des personnes ayant travaillé à l’édification de cette structure pharaonique, soit 15 000 ingénieurs venus de l’ensemble du pays.

À noter qu’à leurs côtés figure également le chien Tsygan, ayant assisté à partir de 2018 Mostik (dont le nom signifie « Petit pont » en russe) dans son rôle de « superviseur » de l’avancée de la construction.

Pour rappel, ce matou roux était devenu un symbole après avoir été trouvé dans les parages par des ouvriers, qui l’avaient alors pris sous leur aile. Cette attendrissante boule de poils n’avait alors pas tardé à se hisser au rang de star sur Instagram, où il compte aujourd’hui quelque 51 000 abonnés.

Un joli clin d’œil artistique donc, à moins de trois semaines de l’inauguration de la voie ferrée parcourant ce pont long de 19 kilomètres, ouvert à la circulation de véhicules routiers depuis mai 2018.

En suivant ce lien, revivez en images les aventures de Mostik.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies