Toutes les caméras de surveillance de Moscou s’attelleront bientôt à la reconnaissance faciale

Pixabay

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les innovations doivent être mises au service des forces de l’ordre pour accroitre l’efficacité des enquêtes et de la lutte anticriminelle. Une telle idée a en effet été énoncée par le ministre russe de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev lors de son récent déplacement à Séoul, en Corée du Sud.

Prochainement, toutes les caméras de surveillance de la capitale russe – dont le nombre s’élève à 160 000 – seront donc dotées d’une fonction de reconnaissance faciale. Actuellement, seuls 3 000 appareils en sont pourvus, a-t-il fait savoir, cité par son service de presse.

« De nos jours, les policiers disposent d’un large éventail de technologies et d’outils dont nos ancêtres ne pouvaient même pas rêver. Apprendre à se servir de ces ressources, développer de nouvelles approches et lutter de façon efficace contre le crime n’est possible que par le biais de l’application par les forces de l’ordre des acquis de la haute technologie », a-t-il notamment précisé.

M.Kolokoltesev a en outre rappelé que les technologies avaient aidé les policiers russes à prévenir des crimes et des attaques terroristes lors de la tenue des matchs de la Coupe du Monde de football qu’avait accueillie le pays en 2018.

Dans cet autre article, nous vous révélons justement comment les Moscovites sont épiés et à quelles fins, entre collectes de données et caméras de surveillance.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies