Pourquoi un raz-de-marée de commentaires en russe déferle sur l'Instagram de Lady Gaga?

Reuters
La chanteuse américaine Stefani Joanne Angelina Germanotta, alias «Lady Gaga», connue pour son style provocateur et transgressif, est depuis quelques jours inondée par un nombre vertigineux de messages rédigés en alphabet cyrillique. Comment donc expliquer ce phénomène aussi soudain qu’étonnant?

Depuis plusieurs jours, une guerre fait rage sur le compte Instagram de l’artiste pop Lady Gaga, des rumeurs circulant quant au fait que l’acteur Bradley Cooper aurait succombé à ses charmes et donc abandonné son précédent amour, le mannequin Irina Shayk. Or, cette dernière est originaire de Sibérie, et il n’en fallait pas plus pour que les internautes russes montent au créneau pour la défendre.

Ainsi, si bon nombre de commentaires accusent l’interprète de tubes tels que Poker Face, Bad Romance, mais aussi Shallow (enregistré en duo avec un certain … Bradley Cooper, pour le film récemment tourné ensemble A Star Is Born) d’être une briseuse de couple, d’autres encore ont profité de ce joyeux remue-ménage pour jouer les trolls et s’amuser de la situation.

« Voilà, comme ça Gaga va apprendre le russe et quitter Bradley pour Irina », plaisante ainsi l’utilisatrice vi_demusheva. « Avant les enfants avaient peur de Baba-Yaga [sorcière dans les contes traditionnels russes], mais maintenant c'est de Lady Gaga. Non mais t'es d'accord, elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau », s’exclame de son côté ol_dirty_bastard_74.

Lire aussi : Qui sont les idoles de la jeunesse russe d’aujourd’hui?

Même les célébrités russes ont rejoint le mouvement et publié leurs propres commentaires humoristiques. Le rappeur Egor Kreed a notamment rédigé : « Bon, tu es une mangeuse de cœurs bien sûr ! Mais en revanche Irina Shayk est à moi maintenant ! », tandis que la chanteuse Nazima, au contraire, a prédit son propre avenir heureux avec Cooper : « Gaga, sache-le, je suis la prochaine ! ».

La blogueuse russe Madam Kaka, dont le pseudonyme est la directe parodie de celui de l'artiste américaine, affirme quant à elle avoir su tirer parti de ce déchaînement des foules pour accroître sa popularité : « En gros j'ai posté un commentaire et j'ai maintenant 1,7 million d'abonnés. Ça marche! »

Poussant la dérision à son comble, d’autres plaisantins ont également participé à ce tsunami de commentaires en faisant passer des messages totalement décalés, qu’il s’agisse d’appels aux dons pour, par exemple réaliser son rêve de s’envoler vers l’Islande, de petites annonces concernant une maison à la montagne et des matériaux de construction, de demandes de recommandations de films (sans Bradley Cooper) et de marinades pour chachlyks (brochettes de viande russes), mais aussi de recettes d’eau-de-vie à la cerise ou de syrnikis (met russe au fromage cottage).

L’un des commentateurs implore même ses compatriotes à aller acheter de l’aneth à une grand-mère en vendant à proximité de la station de métro Voïkovskaïa, à Moscou.

«Les Cosaques zaporogues écrivant une lettre au sultan de Turquie», toile d'Ilia Répine, 1880-1891

La photographie de Lady Gaga où se déroule la majeure partie de ce tourbillon chaotique a d’ores et déjà rassemblé quelque 485 000 commentaires, alors que la plupart de ses clichés ne dépassent habituellement pas les 10 000. Où s’arrêtera cette folie ? Seule cette utilisatrice russe saisissant l’occasion pour y publier l’horoscope quotidien est certainement en mesure de nous le dire.

Dans cet autre article, nous vous expliquons de quoi les Russes se moquent le plus.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies