Un Sibérien survit à une attaque d’ours en le mordant à la langue

Andrey Ivanov/Global Look Press

Dans le district de Pii-Khemski, en République de Touva (sud de la Sibérie), un homme est parvenu à faire fuir un ours agressif d’une manière des plus singulières, rapporte le site d’information TVK Krasnoïarsk, s’appuyant sur un rapport de police.

Cet échange musclé est survenu le 2 juin, lorsque Nikolaï Igrit, 29 ans, s’est rendu avec deux amis dans la réserve naturelle de Khoutinski afin d’y ramasser des bois de rennes tombés au sol. Les hommes se sont ensuite séparés, mais cet imposant quadrupède s’est soudainement attaqué au jeune Touvain. Ce dernier a alors hurlé dans le but d’effrayer l’animal, qui l’a toutefois mordu au visage. Nikolaï a cependant eu le réflexe de mordre en retour son assaillant à la langue, l’incitant à battre en retraite.

Nikolaï a ensuite été transféré dans un hôpital de Kyzyl, capitale de la république. Ironie du sort, lui et ses camarades font à présent l’objet d’une procédure pénale pour avoir allumé un feu en forêt sans autorisation.

Dans cet autre article, nous vous expliquons justement comment survivre si vous tomber nez à nez avec un ours.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies