Une œuvre d’art volée inspire une nouvelle ligne de souvenirs du Musée russe

Aï-Petri. Crimée, cette toile d'Arkhip Kouïndji volée en janvier dernier en pleine exposition au sein de la galerie Tretiakov de Moscou, puis rapidement retrouvée, a inspiré une nouvelle ligne de souvenirs du Musée russe de Saint-Pétersbourg. Pour rappel, cette œuvre réalisée à la lisière des XIXe et XXe siècles appartient à la collection permanente de ce dernier.

Or, sur le compte Instagram de cette maison des arts on peut désormais voir des photos montrant des souvenirs à l’effigie de cette peinture.

« Nous avons lancé une ligne de souvenirs inspirés par le tableau. Nous espérons que ces objets seront source de bonne humeur, vous inspireront à des voyages à venir et tout simplement révéleront au monde votre amour pour l’art russe », souligne le texte accompagnant les clichés en question.

Il est ainsi ici question de sacs, t-shirts, imperméables et d’autres articles.

Pour rappel, le tableau a été dérobé au cœur même de la galerie, de jour, le 27 janvier 2019. Heureusement, les forces de l’ordre sont rapidement parvenues à identifier l’auteur des faits et à retrouver l’œuvre.

Dans cet autre article, nous vous familiarisons avec dix célèbres tableaux russes exposés aux quatre coins du monde.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies