Montres et bijoux de luxe: la Russie durcit ses règles douanières

Pixabay

À la liste des marchandises stratégiquement importantes, dont l’entrée sur le territoire russe est considérée comme de la contrebande et passible de poursuites judiciaires, ont été ajoutés les montres fabriquées à base de métaux précieux et les bijoux comportant des pierres et gemmes de valeur, rapporte le journal Vedomosti.

En effet, conformément à un arrêté gouvernemental en date du 22 octobre 2018, la contrebande d’accessoires de ce type et dépassant une valeur d’un million de roubles (13 320 euros) peut à présent justifier une peine d’emprisonnement de 3 à 7 ans, ainsi qu’une amende pouvant atteindre le million de roubles.

Lire aussi : Les étrangers devront-ils donner leurs empreintes digitales pour entrer en Russie?

Cette décision « permettra de réduire la quantité de marchandises introduites illégalement » qui « entrent en grandes quantités en Russie par le biais de groupes criminels organisés », avance un représentant du Service fédéral des douanes.

À partir du 24 novembre, il sera par conséquent nécessaire de remplir une déclaration douanière afin de passer la frontière avec un objet de cette catégorie.

Vous préférez la nourriture aux montres de luxe ? Nous vous expliquons dans cet autre article s’il est possible de traverser la frontière russe avec des aliments dans vos bagages.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies