En 2019, la Russie accordera moins de permis de séjour temporaire aux citoyens étrangers

TASS

En 2019, le quota concernant le nombre de permis de séjour temporaire délivrés aux citoyens étrangers et apatrides sera de 8% inférieur à celui de cette année, indique le gouvernement russe sur son site officiel, suite à la signature de cette ordonnance par le premier ministre Dmitri Medvedev.

« Pour 2019 est établi le quota de délivrance aux citoyens étrangers et apatrides de 83 480 permis de séjour temporaire en Russie, soit 6 880 de moins qu’en 2018 », peut-on ainsi y lire.

Comme l’indique le gouvernement, cette baisse s’explique par la poursuite du programme national de retour au pays des personnes originaires de Russie et résidant à l’étranger, dont les participants, volontaires, ne sont pas intégrés à ce quota. Cette décision est ainsi partiellement destinée à « augmenter l’efficacité de la régulation des processus migratoires ».

À noter qu’au cours des 8 premiers mois de l’année en cours, quelque 42 343 permis de séjour temporaire ont été accordés, hors quota, à des individus ayant par ce biais accepté de revenir dans leur patrie d’origine.

Dans cette autre publication, nous vous expliquons tout ce qu’il vous faut savoir sur l’obtention de visa pour la Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies