À quel âge les Russes deviennent-ils vieux?

Alexandr Kryazhev/Sputnik
Un récent sondage réalisé en Russie a cherché à savoir à quel âge on peut être considéré comme vieux et comment les personnes du troisième âge occupent leur vie.

Si 14% des Russes sont persuadés qu’on devient vieux vers 50-54 ans, pour 16% cela n’advient qu’à 70-74 ans, révèlent ainsi les résultats d’une enquête réalisée par le Centre panrusse d'étude de l'opinion publique (VTsIOM). Selon cette étude, dans l’esprit des Russes, l’âge moyen après lequel on peut être jugé comme une personne âgée est de 63 ans.

Mais comment les Russes du 3ème âge occupent-ils leur vie ? La plupart des gens de plus de 60 ans disent passer leur temps à la datcha (49%) en cultivant leur jardin et potager, ou à regarder la télévision et à écouter la radio (41%), indique l’enquête. Une personne sur trois (35% des personnes de cette tranche d’âge) gère les tâches ménagères et 30 autres pourcent s’occupent de leurs petits-enfants. 31% profitent de cette période de la vie pour voir plus souvent leurs amis.

Lire aussi : Espérance de vie hommes-femmes: le plus important écart au monde enregistré en Russie

29% des personnes âgées interrogées dans le cadre de cette étude profitent de leur temps libre en lisant des livres et en écoutant de la musique, 26% s’accordent des promenades dans la nature. Et si la lecture des journaux et des magazines attire toujours 22% des personnes de plus de 60 ans, 19% d’entre elles optent pour Internet.

L’écrasante majorité des personnes de plus de 60 ans - rappelons que jusque-là l’âge de départ à la retraite était fixé à 55 ans pour les femmes et à 60 ans pour les hommes - se disent contentes d’avoir l’opportunité de voir leurs amis et leurs proches. Leur taux est de 87%. 79% voient en outre un avantage dans le fait d’avoir du temps libre, alors que 64% se disent satisfaits de leur réalisation personnelle dans la création.

Dans cet autre article signé Russia Beyond, découvrez le portrait de ces retraités russes partageant une même rage de vivre.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies