Que contient réellement le ballon de foot offert par Poutine à Trump lors de leur rencontre?

Reuters

Depuis le sommet présidentiel russo-américain du 16 juillet 2018 à Helsinki, les médias, politiques et internautes se sont lancés dans un véritable débat au sujet du ballon offert par le chef d’État russe à son homologue américain en cette occasion. Selon bon nombre d’entre eux, il pourrait renfermer un dispositif de mise sur écoute.

Or, un vétéran des services secrets de Russie a confié à l’agence de presse TASS, que « pour la collecte d’informations, des technologies plus complexes sont utilisées à travers le monde. Il n’y a donc aucunement besoin d’avoir recours à un ballon, qui plus est un ballon qui n’a pas été produit en Russie ».

Comment a donc éclaté cette polémique?

Le sénateur américain Lindsey Graham avait ironiquement publié sur Twitter : « Enfin, si ça avait été moi. J’aurais contrôlé le ballon pour les appareils d’écoute et ne l’aurais pas autorisé à la Maison-Blanche ». Jimmy Fallon, animateur de la chaîne NBC, avait par exemple lui aussi averti le président américain qu’il pourrait y avoir un mouchard à l’intérieur du ballon, à l’image de ce que contenait l’emblème américain en bois offert à l’époque par l’URSS à l’ambassade des États-Unis à Moscou, et qui était resté huit ans accroché aux murs de l’institution.

Lire aussi : Ces accessoires d’espions étrangers découverts par le KGB

Toutefois, aussi étonnant que cela puisse paraître, ces arguments se sont révélés partiellement fondés. La balle, exemplaire officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, cachait bel et bien un dispositif électronique, mais pas celui auquel les personnes précédemment citées songeaient. De plus, cela n’est pas réellement un secret.

En effet, on peut clairement apercevoir le logo de la CCP (Communication en champ proche) sur la surface du ballon. Celui dernier contient en réalité un transmetteur intégré sous sa couche supérieure qui, comme l’a expliqué Adidas sur son site, permet aux joueurs d’accéder à des informations précises sur leur jeu, par le biais d’une application. La compagnie assure par ailleurs que ce dispositif ne peut être modifié, ne peut envoyer ces données qu’à un appareil actif présent à proximité, et ne peut en recevoir.

Malgré ces précisions, les rumeurs ne cessent de circuler sur la Toile, chacun y allant de sa théorie.

Pour en savoir plus sur le protocole régissant les cadeaux offerts et reçus par le président de Russie, dirigez-vous vers cet article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies