En Russie, un avion contraint d’atterrir d’urgence, un chien ayant ouvert la soute à bagages

Getty Images

L’équipage d’un avion de ligne Boeing 737 en provenance de Saint-Pétersbourg et s’apprêtant à atterrir à Moscou s’est retrouvé, en début de semaine, dans l’obligation d’effectuer un atterrissage d’urgence car un chien avait ouvert la soute à bagages à une altitude de 4 000 mètres. Heureusement, aucun blessé n’a été signalé, tant du côté des passagers que du quadrupède lui-même.

Le maître de cet animal de petite taille n’avait en effet pas fermé correctement la cage de ce dernier, lui permettant de s’en échapper. Le chien aurait alors « mis en pièces le revêtement intérieur de la soute et provoqué l’ouverture du battant avant », a confié une source de l’aéroport moscovite de Cheremetievo à l’agence d’information Interfax. Fort heureusement, les systèmes automatiques de l’appareil ont empêché l’ouverture totale du compartiment, qui n’a par conséquent été que de quelques dizaines de centimètres.

« Si le chien a rongé le revêtement de la soute à bagages, alors naturellement il a atteint tous les fils électriques. Dans l'avion tout est automatisé et voilà que cet animal s’est ingéré dans ce système en endommageant les câbles. L’ordinateur a alors reçu la commande +ouvrir la soute à bagages+, puis a perçu la différence de pression et compris qu’il ne fallait pas l’ouvrir », a précisé Vadim Bazykine, pilote, au journal Komsomolskaïa Pravda.

Dans cette autre publication, revivez en détails le miraculeux atterrissage effectué en 2010 au beau milieu de la taïga russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies