Réaction de la Russie à son écrasant 5-0 contre l’Arabie saoudite lors du match d’ouverture

Reuters
Les Russes ont le cœur en joie suite aux 5 buts marqués par leur équipe nationale contre celle d’Arabie saoudite hier soir, pour le coup d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA™. Les publications que l’on retrouve sur les réseaux sociaux sont ainsi révélatrices de l’ambiance régnant depuis la fin du match.

Si les attentes concernant l’équipe nationale russe étaient modestes à l’approche du championnat, tout a radicalement changé depuis hier.

Le match d’ouverture à Moscou a donné lieu à un véritable spectacle et il s’agit même de la deuxième plus large victoire d’une nation hôte lors d’un match d’ouverture, derrière celle de l’Italie en 1934, 7-1 face aux États-Unis. Grâce aux exploits de Denis Cheryshev et d’Aleksandr Golovin, la « Sbornaïa » (sélection nationale) a impressionné les experts et mis le feu aux réseaux sociaux. Voici plusieurs publications éloquentes sur Twitter.

Lire aussi : En Russie, gratuité des transports en commun pour les supporters de la Coupe du Monde

Changement d’état d’esprit

La foi retrouvée des Russes en leur équipe est un thème largement abordé sur la Toile cette nuit, et tous s’efforcent à présent de prétendre qu’ils ont cru en leurs hommes depuis le début.

Une fan a par exemple écrit :

« Toute ma vie :

La Russie est nulle au football, pourquoi paye-t-on nos joueurs en fait, mon Dieu, je ne veux pas regarder cette honte.

La Russie a déchiré l’Arabie saoudite avec un score de 5-0 :

Super les gars, j’ai toujours cru en eux ! Notre pays est le meilleur ! »

Ce supporter refuse même de croire qu’il s’agissait de son équipe !

« 1-0 – Oh, bon, au moins ils ont marqué, c’est déjà bien.

2-0 – Oho, ils savent encore faire quelque chose.

3-0 – Énorme, c’est vraiment notre équipe ?

4-0 – T’AS VU COMMENT IL A MARQUÉ DE L’EXTÉRIEUR DU PIED ?? NON MAIS T’AS VU ???

5-0 – Équipe d’Allemagne, va te changer, on t’a reconnue ».

Même Sergueï Sobianine, le maire de Moscou, a été stupéfait : « Quand le premier but a été marqué, j’ai pensé que c’était un magnifique début. Après le cinquième but de notre équipe il y a eu un sentiment de véritable fête. Super les gars ! La Russie, en avant !! ».

Une attention toute particulière a également été accordée à l’autosatisfaction de Poutine face au prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane : « Bon ben, désolé ».

« Les prix du pétrole pour la Russie … Triplez-les ».

Les vedettes

Les milieux de terrain Denis Cheryshev (qui a marqué deux buts) et Aleksandr Golovin (qui a marqué un coup franc couronné de succès et deux autres buts) ont été l’objet de la majorité des applaudissements. Vous pouvez d’ailleurs admirer ici les temps forts de Golovin, potentielle recrue de la Juventus de Turin :

« Sur le terrain il y a 19 joueurs de champ et un génie. La Russie a enfin vu naître un Footballeur. Golovin !!! ».

La frappe de Cheryshev pour son second but a entrainé l’hystérie des supporters : « Cheryshev a envoyé de suite deux gars directement au buffet ».

« Je savais qu’on pouvait le faire »

Certains n’étaient cependant pas aussi pessimistes avant la rencontre. « J’avais dit avant le match qu’il y aurait 2 ou 3 buts, nous a confié Stanislav Minine, commentateur pour la chaîne Match TV. Ça a été une super soirée, mais je n’ai pas été tellement surpris, car je n’attendais pas grand-chose de l’adversaire. Cheryshev a bien travaillé sur l’aile quand il est intervenu, et a montré que l’on pouvait remplacer Dzagoev. Je savais qu’on pouvait le faire ».

« Le gros défi sera le prochain match contre l’Égypte, bien qu’ils seront une équipe différente si la vedette Salah ne joue pas. Et encore, ils ont quelques bons joueurs qui jouent en Angleterre. Je m’attends à ce qu’ils nous mettent plus la pression ».

Plongez-vous dans l’ambiance survoltée de Moscou au travers de notre galerie photographique suite à l’arrivée des premiers supporters internationaux.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies