Sans le vouloir, un ours sauve deux garçons perdus dans la forêt sibérienne

imagebroker/Egmont Strigl /Global Look Press

Dans la région sibérienne de Kemerovo (2 987 kilomètres à l’est de Moscou), deux jeunes de 15 et 20 ans se sont aventurés dans la taïga afin d’y cueillir de l’ail sauvage (également appelé « ail des ours », ce qui est plutôt comique au vu de la suite de l’histoire). Cependant, même pour les locaux, se perdre dans une telle forêt n’a rien de surprenant, et les deux amis n’y ont pas échappé, après s’être un peu trop éloignés du sentier.

Pire encore, le réseau téléphonique dans les profondeurs de la taïga n’est naturellement pas de très bonne qualité, et appeler les secours s’est donc avéré impossible. Mais les événements ont pris une toute autre tournure lorsque, une fois la nuit tombée, les deux garçons sont tombés nez à nez avec un ours. Pris de panique, ils se sont alors empressés de grimper dans un arbre.

Lire aussi : L’Oural pré-arctique en solitaire: mission accomplie pour cet aventurier français

Or, comme le veut le vieil adage, à quelque chose malheur est bon, les deux compères ont eu la surprise de remarquer que, perchés sur leur branche, le réseau téléphonique était à nouveau accessible. Ils ont ainsi pu faire part de leurs positions aux services d’urgence, juste avant que leur batterie ne rende l’âme.

Les deux garçons ont par conséquent pu être secourus dans la matinée et survivre pour raconter cette incroyable mésaventure.

Leur erreur a sans doute été de ne pas avoir lu au préalable notre fabuleux guide de survie dans la taïga russe. Pour éviter d’en faire de même, jetez-y donc un œil !

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies