Les six meilleurs endroits de Moscou pour faire du roller et du skate

Legion Media
Vous mourez d'envie de sortir du placard vos rollers ou votre skateboard? Peut-être qu'un chemin sinueux sur le bord de la rivière est ce dont vous avez besoin. Voici notre liste des meilleurs lieux de glisse de la capitale russe pour toutes sortes de roues!

Moscou n'est pas la meilleure ville du monde en termes d'environnement, et n'importe quel type de cardio dans centre-ville est à pratiquer avec modération (oui, on parle de vous, les fans de l'Anneau des jardins). C'est pourquoi nous suggérons les itinéraires ci-dessous - pleins d'air frais, de verdure et de longues étendues de surface plane. Aucun ordre particulier n'a été utilisé, votre choix dépendra probablement de votre localisation.

1. Vorobiovi Gory

C'est le paysage de Moscou dans ce qu'il a de meilleur : les vélos, les skates et les rollers sont les bienvenus ici. Alors, où est-ce ? Vous avez déjà vu une photo du stade Loujniki de l'autre côté du fleuve ? Elle a probablement été prise depuis le pont d'observation situé devant l'Université d'État de Moscou. Tout ce qui se trouve dans cette zone et le remblai au-dessous constituent ce que l'on appelle la « Colline des moineaux » (Vorobiovy Gory).

Lire aussi : Les meilleurs itinéraires pour faire un footing à Moscou

Mis à part les vues à couper le souffle, il y a une belle section de descente qui commence près de l'Université, et mène à la rue Mosfilmovskaïa. Vous pensez pouvoir la gérer ? On attend vos commentaires. Et bien sûr, essayez le Dvorets Pionerov (Palais des pionniers), qui a également des collines et des endroits pour les débutants.

Comment s'y rendre : dirigez-vous vers les stations de métro Universitet ou Vorobiovy Gory, et cherchez la flèche indiquant l'Université d'État de Moscou, qui est un bon endroit pour planifier votre itinéraire.

2. Quai Frounzenskaïa

Une course belle et lisse le long du quai Frounzenskaïa, qui commence sous le troisième périphérique, et continue jusqu'à Krymski Most, le pont qui mène au parc Gorki (vous pouvez également utiliser le pont piétonnier en verre pour traverser). Le revêtement est lisse, ce qui le rend excellent pour les adeptes de glisse moins expérimentés. Mais vous devrez partager l'espace avec les cyclistes, les coureurs et les longboarders, alors prenez-en bonne note.

L'endroit mérite le déplacement, car vous pouvez voir Neskoutchny Sad de l'autre côté, qui pourrait être votre prochain arrêt si vous décidez de continuer la ballade.

Lire aussi : Moscou à vélo: cinq itinéraires cyclistes à couper le souffle

Comment s'y rendre : stations de métro Frounzenskaïa et  Park Kouloury. Si vous êtes à Frounzenskaïa, traversez la perspective Komsomolsky et descendez jusqu'au quai Frounzenskaïa. La station de métro Park Koultoury sort presque immédiatement sur le pont Krymsky, vous pouvez donc passer dessous pour atteindre la rivière et continuer vers le centre-ville après Frounzenskaïa et vers le quai Pretchistinskaïa, ou traverser le pont du parc Gorki (également connu sous le nom de Park Kouloury, comme la station de métro).

3. Neskoutchny Sad

Si les foules du parc Gorki vous empêchent de vous relaxer (même si c'est bon pour la pratique des virages et du slalom...), rendez-vous au paisible Neskoutchny Sad. Cette belle piste verte commence là où le parc Gorki se termine, juste à côté du pont piétonnier en verre jaune. Essayez-le et voyez où la balade vous emmène.

Il y a quelques sections de descente qui pourraient être trop fortes pour un amateur de roller ou de skate inexpérimenté, mais vous pouvez éviter cette partie difficile en vous rendant à la section parallèle au bord de l'eau, où se trouvent également quelques bancs.

Lire aussi : Moscou-plage: dix endroits à ne pas rater

Comment s'y rendre : comme ci-dessus. Si vous êtes sur le quai Frounzenskaïa, montez les escaliers du pont de verre. Ou traversez le pont Krymsky depuis la station de métro Park Koultoury pour rejoindre le parc Gorki et continuez vers Neskoutchny Sad.

4. Poklonnaïa Gora

Si vous ne faites pas attention ici, vous casserez tous les os de votre corps. Le vaste parc avec ses diverses sections lisses et en pente semblent super à pratiquer, mais le lieu est également tentant pour les personnes qui veulent essayer de nouvelles choses. La section de slalom peut être très dangereuse si vous ne pouvez pas contrôler votre vitesse. Cependant, il y a beaucoup d'amateurs de roller et de skate - comme à Neskoutchny Sad - donc vous ne vous sentirez jamais seul. Juste une chose, ne soyez pas aventureux et passez votre chemin si vous n'êtes pas sur de vous !

Comment s'y rendre : stations de métro Koutouzovskaïa ou Park Pobedy.

5. VDNKH et Botanitcheski Sad

VDNKh (vé-dé-ène-kha) est essentiellement un immense parc dédié aux pavillons d'exposition internationaux. Le lieu est magnifique, avec son architecture de l'ère soviétique et ses monuments restaurés, avec en prime de longues étendues de trottoirs et de grands espaces ouverts pour pratiquer la glisse.

Commencez à l'arche de l'entrée principale du VDNKh, et suivez le chemin le plus central jusqu'à la fin, qui s'étend sur environ 3 kilomètres et culmine au Jardin botanique (Botanitcheski Sad). C'est un domaine sans fin où il est en fait interdit de patiner, mais cela ne dissuade pas les gens qui veulent s'amuser un peu sans causer de problèmes. Considérez-vous comme averti.

Lire aussi : VDNKh, temple athée de l’Union soviétique

Comment s'y rendre : rendez-vous à la station de métro VDNKh et traversez la route très fréquentée pour rejoindre l'arche principale. Ou, si vous souhaitez commencer avec le jardin botanique, dirigez-vous directement à la station de métro Vladykino, qui est séparée du jardin par une promenade de deux minutes.

6. Sokolniki

Sokolniki est une version légèrement moins branchée de Park Koultoury et de Neksoutchny Sad. Dans ces derniers endroits, les jeunes parents distraits permettent à leurs tout-petits de se promener sur votre section (mettant en danger à la fois l'enfant et le fan de glisse), le tout avec un air blasé et un look à la mode. À Sokolniki, la situation est un peu différente. Ce n'est pas le centre-ville de Moscou, en aucun cas.

Cependant, vous obtenez de multiples chemins plats qui courent comme des artères à travers les vastes étendues de Sokolniki, vous permettant de vous concentrer sur la glisse au lieu de chercher sans cesse à éviter d'autres personnes. Vous n'avez pas ce choix dans d'autres endroits, sauf peut-être à Poklonnaïa Gora.

Lire aussi : Grande aventure: cinq sentiers de randonnée à parcourir près de Moscou

Il y a aussi quelques rampes et bols pour les plus aventureux, ainsi qu'une surface ronde massive de béton presque caoutchouteux qui est idéal pour la pratique des figures et de la marche arrière. Pour l'espace pur, on ne pas trouver beaucoup mieux que Sokolniki.

Comment s'y rendre : les doigts dans le nez ! Il suffit d'aller à la station de métro Sokolniki sur la ligne rouge, et regardez d'où vient le monde avec des barbes à papa. Il y a une promenade de trois minutes jusqu'à l'entrée principale du parc ; vous ne pouvez pas le manquer.

BONUS : Place Teatralnaïa

Pas vraiment d'air pur ici - c'est l'enfer de Moscou : la circulation, le smog, les foules et les pavés inégaux. Cependant, c'est aussi un lieu de rencontre mondialement apprécié des fans de roller et de skate de Moscou. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un parcours en soi, c'est toujours un endroit sympa. Le point de repère, c'est la statue de Karl Marx en face du théâtre du Bolchoï, qui est impossible à manquer. Les gens patinent habituellement autour de la petite place avant avant de se rendre à Park Pobedy, ou slaloment entre les boutiques près du bar Denis Simatchev. Autre option, monter à Kitaï Gorod, ou descendre le quai du Kremlin. C'est le point le plus central de Moscou; à vous de choisir.

Comment s'y rendre : aller aux stations de métro Teatralnaïa ou Okhotny Riad.

Comment découvrir le Moscou médiéval, soviétique et contemporain en une seule journée ? Vous trouverez la réponse dans notre guide.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.