Trois Russes dérobent et dégustent de l’explosif en pensant qu’il s’agit de saucisson

Legion Media

Selon toute vraisemblance, trois habitants du kraï de Primorié (région de Vladivostok), en Extrême-Orient russe, se seraient introduits sur le territoire d’une entreprise évoluant dans le secteur de la sécurité et se seraient emparés de 37 kilos de substance explosive, ressemblant à du saucisson, a rapporté le site d'information local Zolotoï Rog.

Pour célébrer leur butin, dont ils n’avaient pas réalisé la nature, les brigands ont donc tout naturellement arrosé cela avec de l’alcool, accompagné de quelques morceaux de cette fameuse « charcuterie ». Ils ont même eu la générosité d’en régaler un chien errant, qui n’y a visiblement lui aussi vu que du feu.

Cependant, peu après, ils se sont tous les quatre naturellement sentis « étrangement » mal-en-point. Ils ont alors pris la décision de se débarrasser de ce met quelque peu inhabituel et pour ce faire, l’ont distribué à des connaissances, qui l’ont de leur côté entreposé au réfrigérateur.

Lire aussi : Un ours tente de passer en force la frontière russo-lettonne

En parallèle, la police les a rapidement identifiés mais a, au premier abord, été étonnée de ne trouver qu’une partie de la marchandise au domicile des voyous, parmi lesquels deux avaient d’ores et déjà un casier judiciaire. Ce n’est qu’après quelques explications que les enquêteurs ont été mis au fait de cette méprise saugrenue, et sont ainsi parvenus à mettre la main sur l’ensemble des explosifs, ou tout du moins ceux n’ayant pas encore été ingérés.

À présent, les trois hommes risquent une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 7 ans tandis que l’entreprise dont sont issues ces substances fait l’objet d’un examen approfondi afin de déterminer si elle est parfaitement en règles d’un point de vue législatif.

Une affaire… pour le moins retentissante!

Autre fait divers totalement invraisemblable, retrouvez cet autre voleur ayant détruit une vitrine avec blindé militaire pour s’emparer d’une bouteille de vin.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer