24 heures de Pâques: comment célébrer cette fête à la manière des Russes?

Valery Matytsin/TASS
Dans l’Église orthodoxe russe, Pâques revêt bien plus d’importance que Noël et est considérée comme l’une des fêtes les plus incontournables de l’année. Les célébrations pascales ont même perduré durant l’époque soviétique et sont populaires tant auprès des croyants que des athées. Voici le programme à respecter pour vous immerger pleinement dans les traditions orthodoxes de Pâques, tombant, en 2018, ce dimanche 8 avril.

À minuit : Allez à l’église

Au sein de l'Église orthodoxe, Pâques commence la veille au soir. De nombreux Russes (qu’ils soient croyants ou non) s’y rassemblent alors avant minuit, et peu avant que les 12 coups ne résonnent, le prêtre annonce « le Christ est ressuscité » (Khristos voskres). Des bougies sont alors allumées, des chants liturgiques sont entonnés et des accolades et baisers sont donnés. Pour beaucoup, il s’agit de l’unique visite à l’église de l’année. Assurez-vous donc d’être habillé sur votre 31.

Après cela, la majorité de la procession rentre chez elle, mais les plus religieux se lancent dans de longs rituels hauts en couleur, qui prennent généralement fin tôt dans la matinée.

Lire aussi : La veille de Pâques, les orthodoxes dans l’attente du «feu sacré»

De 8h à 11h : Faites un saut au cimetière

Accorder du respect aux défunts lors du dimanche de Pâques est une tradition séculaire, et a été la base de cette fête en Union soviétique. Nombreux sont les Russes à rendre hommage aux proches disparus en déposant sur leur tombe de la nourriture issue du festin qui s’ensuivra, tels que des œufs décorés et du koulitch (le gâteau de Pâques russe).

Cette tradition russe tire cependant plus ses origines du paganisme que de l’orthodoxie et est généralement respectée uniquement par les personnes athées. L’Église orthodoxe s’est d’ailleurs exprimée très fermement contre cette pratique, l’archiprêtre Vsevolod Tchapline ayant un jour déclaré « qu’il n’y a pas de plus grand péché que de prier pour les morts le dimanche de Pâques ».

De 11h à 14h : Régalez-vous

Selon la tradition, le Carême orthodoxe exige de ses participants qu’ils adoptent un régime végétalien strict durant 40 jours. Aux yeux des fidèles, le repas de Pâques est donc supposé servir de récompense pour leur foi quand, après une nuit de messe, ils peuvent enfin prendre part à un festin digne d’un roi.

Ce repas implique généralement la paskha, un pudding pyramidal sucré, le malovnik, un gâteau aux graines de pavot, et le koulitch, une brioche surmontée d’un glaçage blanc décoré. Tout cela est habituellement accompagné de produits d’origine animale, dont les croyants ont eu à se passer durant le Carême, tels que de la charcuterie, du fromage ou du lait. Le seul inconvénient est le processus de préparation : la plupart des mets sont cuisinés par les Russes le samedi, mais étant donné que ce jour-là fait partie du Carême, ils ne peuvent même pas goûter à leurs propres délices durant leur élaboration !

Lire aussi : Comment décorer vos œufs de Pâques à l’aide d’ingrédients naturels?

Les œufs occupent une place importante dans les célébrations de Pâques en Russie. Ici, vous ne trouverez pas d’œufs en chocolat, à la place, les orthodoxes s’en tiennent à la tradition des œufs naturels de Pâques, qui symbolisent la résurrection du Christ. Traditionnellement, les œufs sont colorés en rouge (à l’aide d’épluchures d’oignon), afin de représenter le sang du Christ, mais des motifs éblouissants peuvent être créés en utilisant du café, des épinards ou de la betterave. Nous vous expliquons d’ailleurs tout cela dans cet autre article dédié à leur préparation.

De 14h à 17h : Allez admirer les œufs de Fabergé

Alors que la plupart des Russes passeront leur journée en famille, il existe d’innombrables alternatives. Une façon intéressante de profiter de son après-midi est de contempler les plus célèbres créations artistiques liées à Pâques – les œufs de Fabergé. Ces chefs-d’œuvre mondialement connus sont le fruit du travail minutieux de la Maison Fabergé, le plus illustre joaillier du pays. La famille impériale russe en commandait régulièrement à l’occasion de Pâques, alors ce jour est idéal pour apprécier leur ornement spectaculaire et leur splendeur divine. Les plus grandes collections de ces œufs se trouvent au Palais des Armures à Moscou et au Musée Fabergé à Saint-Pétersbourg.

De 17h à 19h : Profitez des animations organisées

Si vous n’avez pas envie de passer la journée à la maison, une autre sortie intéressante est de vous promener en ville pour prendre part à des activités traditionnelles de Pâques. La plupart des villes russes organisent des événements tels que des foires de Pâques, impliquant une grande variété d’animations familiales. À Moscou par exemple, vous pourrez déguster des mets traditionnels, participer à des ateliers de réalisation de vitraux, ou encore assister aux représentations théâtrales immersives à différents endroits de la capitale. Nombreuses villes mettent également sur pied des spectacles de danse et de musique, folklorique et orthodoxe notamment.

Lire aussi : Comment les orthodoxes célèbrent-ils Pâques?

De 19h à minuit : Laissez-vous bercer par la musique

Depuis 2002, le Festival russe de la musique de Pâques a vu la participation des meilleurs représentants des orchestres, chœurs et sonneurs de cloches de Russie, mais aussi d’artistes reconnus originaires du monde entier.

L’inauguration de cet événement aura lieu à 19h ce dimanche dans la Grande Salle du Conservatoire de Moscou, avec la participation de l’Orchestre Mariinsky. Si vous ne pouvez pas vous y rendre (les tickets étant fortement prisés), ne vous inquiétez pas, il est possible d’en écouter la mélodie en ligne, ou de partir pour l’une des 145 destinations prenant part à cet événement à travers le pays. Vous trouverez les horaires sur cette page. here

Joyeuses Pâques orthodoxes !

Pour en apprendre plus sur le grand Carême de Russie, n’hésitez pas à vous diriger vers cet article lui étant entièrement consacré.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies