La styliste Ulyana Sergeenko crée la polémique lors de la Fashion Week de Paris

Ekaterina Chesnokova/Sputnik
À la veille de son défilé lors de la Semaine de la mode à Paris, la styliste russe Ulyana Sergeenko a déclenché une vive polémique après avoir utilisé le terme «niggas» («n*gros» en anglais).

La bloggeuse de mode russe Miroslava Duma a récemment publié une photo sur son compte Instagram, sur laquelle on pouvait voir une lettre d’invitation et des fleurs. Il s’agissait d’un présent de son amie, la couturière Ulyana Sergeenko, qui souhaitait la convier à assister à son défilé prévu pour la Fashion Week de Paris, du 22 au 25 janvier.

Un détail n’a cependant pas échappé aux internautes : le message de la lettre contenait le terme « niggas », qui peut être perçu comme une insulte raciste à l’égard des personnes de couleur. On peut en effet y lire « To my niggas in Paris » (« À mes n***** à Paris »).

La publication a rapidement fait le tour de la toile et des réseaux sociaux, suscitant alors une vive polémique. Même le top-modèle britannique Naomi Campbell a fait part de son étonnement.

En réaction et après avoir reçu de multiples menaces, Sergeenko a exprimé ses excuses et a justifié l’utilisation de ce mot en affirmant qu’elle n’avait fait que citer le titre de la chanson Ni**as in Paris du rappeur américain Kanye West, l’un de ses morceaux préférés.

« Je suis née dans une petite ville de l’est du Kazakhstan, ma fille est à moitié arménienne, je n’ai jamais fait de différence entre les blancs et les noirs. Kanye West est l’un de mes musiciens favoris, et la chanson Ni**as in Paris l’une de mes préférées, a ainsi rédigé Sergeenko sur Instagram. Et oui, parfois nous nous appelons mutuellement par ce mot qui commence par +n+, lorsque nous voulons croire, que nous sommes aussi cools que ceux qui la chantent. Je m’excuse sincèrement auprès de tous ceux que j’ai pu offenser ».

Miroslava Duma s’est quant à elle excusée d’avoir publié cette photographie et assure être, elle et l’organisation dont elle est la co-fondatrice, contre toute forme de racisme.

La vague de protestations à leur encontre n’a cependant pas été sans conséquences. Alors que le défilé de Sergeenko a fait l’objet d’un boycott de plusieurs internautes, Duma a de son côté été exclue du comité exécutif de The Tot, un site de vente en ligne de produits pour les jeunes mamans.

Ulyana Sergeenko est une personnalité importante, faisant partie des femmes les plus influentes du pays. Découvrez ces visages féminins qui font la Russie d'aujourd'hui.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

This website uses cookies. Click here to find out more.

Accept cookies