«Mon frère est coincé en orbite»: quatre escroqueries à éviter en Russie

Getty Images
Les escrocs russes peuvent être très inventifs quand il s'agit de voler de l'argent de personnes innocentes (mais pas toujours très futées). De la simple arnaque aux cartes bancaires à la fausse déclaration d'amour - il n'y a rien qu'un petit voleur n'essaierait pas pour mettre la main sur de l'argent rapidement.

Comme dans tout autre pays, les citoyens respectueux de la loi en Russie risquent de se voir extorquer leur argent durement gagné par des escrocs rusés. Russia Beyond vous apporte quelques exemples à surveiller.

1. Fraude à la carte bancaire

Ce type d'escroquerie se produit partout dans le monde et est assez simple, mais beaucoup de gens, en particulier les personnes âgées, en sont victimes. L'escroc vous envoie un message, apparemment de votre banque, affirmant que votre carte et votre compte sont bloqués en raison d'une erreur. Ils laissent un numéro à appeler afin que vous puissiez le régler. Ceux qui sont trompés par les criminels téléphonent en pensant parler à quelqu'un de la banque - bien sûr ce n'est pas le cas, et les escrocs extraient le plus d'informations possible (numéro de carte, codes de sécurité, code pin, etc.) pour voler de l'argent sur les comptes des gens.

Juste pour que vous le sachiez, les employés de banque ne demanderont jamais des codes de sécurité ou des codes par téléphone. Et si quelque chose de suspect arrive à votre compte, assurez-vous de ne composer que le numéro indiqué sur le site Web de la banque.

Lire aussi : Comment se faire arrêter en Russie: petites astuces des criminels du pays

2. Avocats véreux

Il y a en Russie beaucoup de cabinets d'avocats qui ont une mauvaise réputation, comme les vampires : mais au lieu de sucer du sang, ils sucent de l'argent. Les avocats de ces entreprises ne se soucient gu-re de la réussite de leurs clients, et ils leur promettent tout, même si l'affaire est perdue d'avance.

Comme l'a rapporté le site russe Life, deux de ces entreprises ont accepté de représenter son employée devant les tribunaux, qualifiant son affaire d'accord sûr. Cependant, il était évident qu'il n'y avait presque aucune chance qu'elle gagne et les cabinets d'avocats ont insisté pour qu'elle les paye d'avance (ce qu'elle n'a pas fait).

« Ces personnes sont de véritables escrocs bien que légalement ils ne puissent être punis que pour des services juridiques mal réalisés », a déclaré l'avocat Ivan Frouslov à Life. Il a précisé que de nombreux avocats dans des entreprises de ce type n'avaient même pas de diplôme.

Lire aussi : Trois façons originales de blanchir de l'argent en Russie

Si un cabinet d'avocats vous offre une consultation gratuite, soyez prudent - habituellement, ils ne veulent que vous remplir d'espoir et essayer de vous soutirer autant d'argent que possible.

3. Faux amoureux

Les escrocs tirent parfois sur la corde sensible pour essayer de vider les poches de leurs victimes. Aliona Vitokhina, une traductrice de 28 ans de Saint-Pétersbourg, a raconté au journal local Fontanka son expérience avec un tel fraudeur.

Faisant semblant d'être un citoyen russe, Sergueï a affirmé qu'il vivait en Allemagne, qu'il était célibataire, que sa patrie lui manquait et qu'il recherchait l’âme sœur. Il a envoyé des textos à Aliona pendant plusieurs semaines. Puis il est passé à l'action: il lui a dit que sa chambre d'hôtel avait été cambriolée et que son argent avait été volé. Il a supplié son amie de lui prêter 8 000 roubles (115 euros) dès que possible, jurant qu'il la rembourserait.

Lire aussi : Numismates, voyants, magiciens: ces escrocs insolites arrêtés par la police russe

Bien sûr, c'était un canular et Aliona n'a pas cédé. Si elle l'avait fait, elle n'aurait jamais revu cet argent. Le modèle est plutôt commun - d'abord un faux intérêt amoureux pour tenter de gagner votre confiance, puis une demande d'argent.

4. Escroqueries par paiement anticipé

Les escroqueries par paiement anticipé existent en Russie (comme partout ailleurs dans le monde): les gens reçoivent des e-mails où on leur demande de payer une somme relativement faible pour obtenir des avantages énormes (inexistants). Parfois, ces arnaques sont appelées « e-mails d'un prince nigérian », car ils mentionnent souvent des membres de la famille royale du Nigeria.

En Russie, une lettre est devenue un mème célèbre et hilarant. Les auteurs l'ont écrit au nom de Bakare Tunde, « frère d'Abaka Tunde, le premier astronaute nigérian ».

Lire aussi : Pourquoi y a-t-il tant de vigiles en Russie?

Selon les escrocs, Abaka Tunde avait été envoyé en orbite sur un vaisseau spatial soviétique en 1990 mais il y est resté coincé après l'effondrement de l'URSS en 1991 : les Soviétiques n'ont pas réussi à le renvoyer sur Terre! (Oui, ils pensaient que les gens pourraient avaler cela). Alors, les fraudeurs ont demandé aux gens d'aider à ramener l'infortuné astronaute sur Terre, pour la somme dérisoire de 3 millions de dollars ... Heureusement, personne n'a mordu à l’hameçon.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.