Huit choses que vous pourrez apprendre à Moscou en une journée

Moskva Agency / Kirill Zikov
Survivre dans la forêt en hiver, dessiner une femme nue, forger une hache et casser une mâchoire - RBTH a compilé un guide de loisirs alternatif qui pourrait vous être utile à l'avenir.

Apprendre à casser une mâchoire

Pas d’entraînement épuisant, d'entraîneur strict et de démonstration devant tout le groupe (ou les parents, si vous êtes un junior). Juste une journée dans le style MMA de rue et mixed-fight appliqué - et vous raconterez à vos amis comment vous avez appris à Moscou à jeter vos ennemis par-dessus votre hanche et à briser leur mâchoire. Dans les écoles comme celle-ci, la première leçon est gratuite (elle peut être la seule, personne ne vous en tiendra rigueur). Mais vous pouvez organiser une journée entière moyennant finance. N'oubliez pas de mentionner en racontant vos exploits qu'en réalité personne ne vous a attaqué ici - vous vouliez simplement vous rapprocher de l'image du macho russe ou apprendre à résister à la « mafia russe ».

Entrer dans les forces spéciales russes

Si le combat au corps à corps habituel est une étape déjà franchie et que vous avez besoin de quelque chose de plus puissant, vous pouvez vous inscrire à un cours de formation d'une journée avec des instructeurs des spetsnaz (forces spéciales russes). Ici, vous franchirez le parcours du combattant, réaliserez du tir de vitesse, et effectuerez une marche avec chargement dans la forêt - tout comme dans les vraies forces spéciales, sur un vrai site d’entraînement. Il est nécessaire de s’enregistrer à l’avance.

Devenez meneur de chiens (ou de rennes)

Comme disent les pilotes d’attelages, cette activité n'est pas facile, mais tout le monde a la possibilité de faire le test. A Moscou, il existe plusieurs bases pour s’entrainera au traîneau à chiens. Le plus souvent, ils utilisent des huskys sibériens. Avec eux, vous pouvez même célébrer un anniversaire avec des brochettes, des quêtes et un bon thé chaud. Cela vous coûtera de 500 à 3 000 roubles selon le programme : vous pouvez parcourir la forêt de nuit, essayer le Husky-Tubing (monter dans un genre de mini-bateau) ou vous faire tirer à skis. Vous pouvez essayer, par exemple, ici.

Survivre dans la forêt en hiver

Si vous vous retrouvez à Moscou en hiver, mettez ce séjour à profit! Allez dans la forêt sans hache ni allumettes, trouvez les pistes des animaux et essayez de les déchiffrer, et abritez-vous des chutes de neige ou de la pluie comme un professionnel.

Toutes ces connaissances sont enseignées lors d’un cours spécial d'une journée (3 000 roubles par personne) au club Za Touman. Alors en route pour un voyage d'hiver pas vraiment glamour à 5 km du périphérique de Moscou. Bien sûr, personne ne vous jettera dans la nature des environs de Moscou avec un morceau de pain sec, mais vous devrez tout faire vous-même.

Le namaz en une heure

Apprendre en 60 minutes à prononcer le namaz (prière musulmane) - une telle proposition a été lancée par la Mosquée-Cathédrale de Moscou pour tous les visiteurs. Habituellement, sur Internet, on promet d'enseigner le namaz en un jour, mais les musulmans de Moscou ont diversifié l'offre. Il suffit de venir à 11h00 le dimanche dans la salle de prière principale à l'adresse : Vypolzov per., 7 et de trouver le stand promotionnel.

Forger comme un vrai forgeron

Dans cette forge traditionnelle russe, vous pourrez en 3 heures forger une cuillère, un couteau ou un anneau. Le prix comprend avec le produit final la tenue (généralement un tablier en cuir), les coups sur une ancienne enclume et la chaleur de la forge. Cette activité unique coûte 3 500 roubles (environ 50 euros) et se déroule dans le centre de Moscou à l'usine de design Flacon.

Apprendre le chant guttural tibétain

Envie d’effrayer efficacement vos voisins et collègues? Apprenez à chanter comme les moines tibétains. On peut apprendre le chant guttural à Moscou pendant 2 heures pour 500 roubles (environ 7 euros) à l'école Khyung Nagpo chaque week-end sous la direction d’Edouard Outioukine. La réservation se fait par message personnel via le compte de l'école sur les réseaux sociaux. Il est recommandé de prendre un thermos avec du thé chaud.

Dessiner une femme nue

Le seul endroit décent où vous pouvez rencontrer une femme russe nue est peut-être un club de dessin. Suivre toutes les courbes de son corps et faire un croquis rapide et réaliste est possible dans ce studio tous les dimanches. Le coût est de 500 roubles (environ 8 euros), et la leçon dure deux heures. En plus de la modèle, du thé, du café et parfois du vin vous attendent. L'entrée est ouverte y compris aux dessinateurs débutants.

Lire aussi :

Sept comptes Instagram à suivre pour mieux connaître Moscou

Comment célébrer la Journée de Moscou comme un Moscovite

Cinq escapades époustouflantes d’une journée autour de Moscou

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.