Les folles années 1920 d’URSS au travers de photographies d’époque

Un camp d’artistes en forêt

Un camp d’artistes en forêt

MAMM/MDF
Les premières années du pouvoir soviétique ont montré un niveau de liberté considérable dans le pays. C'était une époque d'art avant-gardiste, d'expériences théâtrales courageuses, d'amour libre, de séances photo de nu et de défilés fous.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Théâtre de propagande soviétique : la troupe « Blouse Bleue »
Lili Brik, sex-symbol de l’avant-garde soviétique
Étudiants d’Alexandre Rodtchenko aux Vkhoutemas (Ateliers supérieurs d’art et de technique)
Exposition de jeunes artistes
Le photographe culte Alexandre Rodtchenko danse vêtu d’une tenue conçue par Varvara Stepanova
Une plage nudiste au centre de Moscou, en 1928
Vladimir Tatline concevant le Monument à la Troisième-Internationale (plus communément connue sous le nom de Tour Tatline)
Défilé à Leningrad (actuelle Saint-Pétersbourg) présentant la Tour Tatline
La célèbre danseuse Isadora Duncan enseignant l’art de la danse moderne en Russie

Lire aussi : Comment la révolution sexuelle a-t-elle explosé (et implosé) dans la Russie des années 1920?

Ossip Brik en couverture du magazine d’art LEF
Publicité pour le film « Le Cuirassé Potemkine »
Défilé d’enfants abandonnés et de pionniers (équivalent soviétique des scouts)
Des paysans effectuant des exercices matinaux dans un sanatorium aménagé dans un ancien palais impérial
Scène de l’une des performances théâtrales expérimentales de Vsevolod Meyerhold
Pionniers célébrant l’anniversaire de leur organisation
« L’Art du mouvement », studio de danse de Vera Maïa
École de danse plastique d’Inna Bystrinina
Un défilé
L’actrice Margarita Tcherdynina

Dans cet autre article, nous vous expliquons pourquoi les années 90 ont été surnommées les années « sauvages ».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies