Comment devait être l’homme exemplaire selon les affiches de propagande soviétiques?

Travailleur, sportif et fou amoureux de sa Patrie, telle était la vision de la gent masculine selon le pouvoir.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les affiches de propagande soviétiques ont beaucoup exploité l’image de la femme – kolkhozienne, travailleuse, mère et membre active de la société. Mais quelle vision offraient-elles de l’homme ? Quel rôle lui était réservé ?

Une place particulière dans les affiches soviétiques occupaient celles dédiées à l’armée. Pendant les années de la guerre civile, elles appelaient à entrer dans les rangs de l’Armée rouge et à combattre au nom de la Révolution. Plus tard, les affiches glorifiant la puissance des forces armées et ses héros ont suivi. 

« T’es-tu engagé comme volontaire ? »
« Vive l’Armée rouge, détachement armé de la révolution du prolétariat ! »
« Gloire aux militaires soviétiques qui se dressent à la défense de la Patrie »

L’une des principales tâches de la propagande était d’appeler les gens à la collectivisation et l’industrialisation. Il a été proposé aux Soviétiques d’adhérer aux kolkhozes, de travailler dans les usines et de bâtir ensemble des immeubles (et l’avenir radieux).

« Viens, camarade, dans notre kolkhoze »
« Kolkhoziens et exploitants individuels ! Livrons le pain à l’État pleinement et à temps ! »
« Pétroliers, plus de pétrole à la Patrie ! Réalisons notre plan quinquennal en quatre ans ! »
« Ouvriers chevronnés, ne vous moquez pas des jeunes. Formons et faisons progresser l’ouvrier jeune ».
« Construire de manière rapide, solide, bon marché et belle c’est notre contribution à l’affaire ».

Les images des leaders – Vladimir Lénine et Joseph Staline – et des idéologues du communisme – Karl Marx et Friedrich Engels – étaient exploitées le plus activement possible.

« Construire de manière rapide, solide, bon marché et belle c’est notre contribution à l’affaire ».
« Un fantôme hante l'Europe – le fantôme du communisme ».
« Lénine et l’électrification. Volkhovstroï donne le courant. Le communisme c’est le pouvoir soviétique + électrification ».
« Le capitaine du Pays des Soviets nous mène d’une victoire à l’autre ! »
« Plus haut, le drapeau de Marx, Engels, Lénine et Staline ! »

Les affiches de l’époque de la Seconde Guerre mondiale étaient particulièrement expressives. Un minimum de détails, mais un maximum de sens.

« Je suis fier de mon fils ! »
« Notre terre est connue pour ses preux »
« Le peuple et l’armée sont invincibles ! »
« Par quoi as-tu aidé le front ? »

L’homme soviétique devait bien entendu être fort et en bonne santé, si bien qu’une propagande active de la culture physique et du sport était menée. L’alimentation excessive et l’alcool étaient blâmés.

« L’esprit sain exige un corps sain. K. Vorochilov »
« Si tu veux être en bonne santé, endurcis-toi »
« Mangez de manière diversifiée, modérée et régulière. Grossir c’est vieillir ».

« Non ! »

Dans cet autre article, découvrez ces affiches de propagande soviétiques faisant la promotion de l’hygiène, plus d’actualité que jamais en ces temps de pandémie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies