En images: à quoi aurait pu ressembler le mausolée de Lénine?

Photographie d'archives; Agence Moskva; Domaine public
Après la mort du leader de la Révolution russe, le gouvernement a annoncé un concours national pour créer le meilleur mausolée sur la place Rouge. Nous avons mis en lumière quelques-unes de ces idées ambitieuses de 1925!

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Fin 1923, lors d'une réunion du Politburo (organe suprême du gouvernement soviétique), une question sur l'embaumement du leader révolutionnaire Vladimir Lénine, dont la santé se détériorait de jour en jour, a été soulevée. Et au moment de sa mort en janvier 1924, un premier mausolée temporaire avait déjà été érigé en bois sur la place Rouge.

Construction du premier mausolée en bois

Il a été conçu par le célèbre architecte soviétique Alexeï Chtchoussev sous la forme d'une base carrée, surmontée d'une pyramide. Au printemps 1924, deux tribunes latérales ont été ajoutées.

Premier mausolée temporaire en bois

Néanmoins, en 1925, un concours pansoviétique d'architectes a été organisé pour déterminer qui réaliserait le meilleur projet de mausolée définitif pour Lénine.

Projet de Fiodor Schechtel

Parmi les 117 projets soumis, on comptait ceux de Fiodor Schechtel, auteur de la gare de Iaroslavl à Moscou, et de Lev Roudnev, à l’origine du bâtiment principal de l'Université d'État de Moscou, ainsi que de nombreux autres.

Selon le règlement du concours, le projet devait comprendre une salle intérieure avec le corps de Lénine et une salle souterraine pour un musée ; sur les murs, il devait y avoir une décoration basée sur les thèmes révolutionnaires et la vie de Vladimir Lénine. Le mausolée devait également s’intégrer en harmonie avec les remparts du kremlin et la place Rouge.

Lire aussi : Comment la place Rouge a-t-elle fait son apparition à Moscou?

Le mausolée devait en outre être un « spectacle impressionnant » et être « le centre d'attraction pour tous les yeux ».

Au total, la commission a réduit la liste aux 25 projets les plus intéressants.

Elle a en effet rejeté les projets « techniquement impossibles » et « fantaisistes », ainsi que les propositions visant à modifier le lieu de la future construction.

Les participants n'étaient pas tous des architectes professionnels, et certains ont envoyé leurs croquis sur du papier d'emballage et des cahiers de notes scolaires.

Certains ont suggéré de construire le mausolée en forme d'étoile pentagonale et de globe terrestre, comme symbole de la solidarité révolutionnaire de tous les continents unis par les idées de la fraternité humaine sous le communisme.

Tous les projets comprenaient une tribune pour les discours publics des dirigeants soviétiques, rappelant l'époque où Lénine lui-même prononçait ses allocutions d'encouragement.

Cependant, la commission a finalement décidé d'adopter la version d’Alexeï Chtchoussev, qui avait été proposée avant même le concours.

Dans cet autre article, nous nous penchons sur l’avenir du mausolée et de la momie de Lénine, sujets à controverse depuis des décennies.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies