Comment l'URSS a encouragé les pays africains dans leur quête d’indépendance

En soutenant les mouvements anticoloniaux en Afrique, l'Union soviétique a tenté de faire d’une pierre deux coups : renforcer son influence et obtenir des alliés sur le continent noir, tout en affaiblissant considérablement ses rivaux géopolitiques occidentaux.

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

« Bonjour, l'Afrique ! »

« Liberté pour toutes les nations de l'Afrique ! »

« L'Afrique se bat, l'Afrique va gagner ! »

« Vous ne pouvez pas éteindre l'aube de la liberté ! »

« Les nations africaines vont régner sur les colonisateurs ! »

« Le grand Lénine a illuminé notre chemin »

« Un vent de liberté souffle sur l'Afrique ! »

« Le temps de la revanche approche, la flamme du combat se réchauffe. En se débarrassant du fardeau tant honni, les esclaves gagnent la liberté. LIBERTÉ ! »

« L'Afrique construit, l'Afrique va gagner ! »

« L'Afrique combat. L'Afrique construit. L’Afrique regarde vers l’avenir ! »

« Les colonisateurs, anciens et nouveaux, seront jetés aux ordures. Une telle fin est inévitable ! »

« Sortir des ténèbres et de l'esclavage - vers la liberté et le bonheur ! »

« Le néocolonialisme est un vol de nations (L'homme tient une liste sur laquelle est écrit "Aide aux pays sous-développés", tandis que les "ressources naturelles" sont prises de son panier) »

« Nous vivons dans une Afrique libre ! »

« Le colonialisme est condamné !»

Dans cette autre publication, nous racontons comment l'URSS « est tombée amoureuse » de l'Afrique 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies