Collecte de déchets et patinage: comment se distrayait la jeunesse soviétique

Les années universitaires sont remplies de danses, de rencontres avec des amis et de bons moments. Malgré les pénuries de marchandises dans les magasins et l'absence de vêtements de fantaisie, la jeunesse soviétique ne faisait pas exception.

Mens sana in corpore sano - « un esprit sain dans un corps sain » - était l'un des principaux slogans qui gouvernaient la vie des citoyens soviétiques. Ski, randonnée et football - les jeunes ne restaient jamais à la maison et pratiquaient des sports.

Conduire un tracteur était sexy !

Les diplômés de l’école ont toujours célébré la fin de l’enfance sur la place Rouge, marchant le long des quais de Moscou jusqu’au petit matin.

Le dortoir de l'Université d'État de Moscou était une communauté très cool. Cuisiner, réviser pour les examens et s'amuser - les colocataires faisaient tout ensemble.

L’élite nationale - les cosmonautes ; et surtout des filles, comme vous pouvez le voir. Après le premier vol spatial de Gagarine, la plupart des jeunes soviétiques disaient que devenir des « cosmonautes » était leur objectif dans la vie.

L'armée était une profession prestigieuse et tous les jeunes hommes étaient obligés de servir au moins deux ans (« rembourser sa dette à la patrie »). Si un garçon ne servait pas dans l'armée, certaines filles pouvaient même refuser de sortir avec lui.

La danse était une partie indissociable de toutes les célébrations et l'amitié entre les nations était un élément important des slogans soviétiques. Cette soirée est clairement une célébration de l'amitié internationale.

Le 1er mai était l’un des jours fériés les plus attendus. Sur cette photo, des femmes d'une société de volontaires pour la coopération avec l'armée participent à un défilé dans le centre de Moscou.

Lire aussi : Bonne Fête du Travail, camarades: 15 cartes postales d'URSS célébrant mai, le printemps et la joie

Il était très important d'être membre du Komsomol (Ligue des jeunes communistes léninistes pan-soviétique). L'admission en grande pompe était un grand jour pour la jeunesse soviétique.

La randonnée était un autre passe-temps populaire pour la jeunesse soviétique. L'escalade des montagnes en Crimée et dans la région du Caucase était commémorée par des chansons lyriques. Les jeunes jouaient de la guitare et tombaient amoureux autour d'un feu de bois.

Les volontaires passaient des étés dans des camps de construction, et tous ceux qui atteignaient l'âge adulte en Union soviétique s'en souviennent comme l'un de leurs plus beaux souvenirs.

La collecte de ferraille et de déchets de papier à des fins de recyclage était une question de fierté pour les citoyens soviétiques. Ils se souciaient du bien-être de la planète avant que cela ne devienne à la mode.

Le patinage sur glace était une bonne occasion pour les rendez-vous, tout comme la discothèque, ce qui a été idéalisé dans le film soviétique populaire La Porte Pokrovski.

Comment la révolution sexuelle a-t-elle explosé dans la Russie des années 1920 ? Trouvez la réponse dans notre article.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies