Grande Guerre: comment la Croix-Rouge russe a protégé les soldats contre des attaques au gaz

Getty Images
La branche russe de l'organisation internationale de la Croix-Rouge est née quelques années seulement après l'originale. Depuis plus d'un siècle et demi, elle a aidé des millions de personnes dans le monde souffrant des guerres et des catastrophes naturelles.

La Croix-Rouge est apparue en Russie le 15 mai 1867, lorsque l'empereur Alexandre II créa la Société de soins aux malades et aux blessés, rebaptisée en 1879 Société russe de la Croix-Rouge.

Alexandre II de Russie par Constantin Makovski.

La Croix-Rouge russe était sous le patronage personnel de l'impératrice Maria Alexandrovna et a bénéficié des contributions et du soutien des membres de la Maison impériale, qui à leur tour étaient membres honoraires de la Société.

Portrait de Maria Alexandrovna par Franz Xaver Winterhalter

La première apparition de la Société russe de la Croix-Rouge sur la scène internationale remonte à la guerre franco-prussienne (1879-1871). L'organisation est venue en aide aux deux parties, Allemands et  Français. Par la suite, la Société participerait à de nombreux conflits dans lesquels la Russie n'était pas impliquée, pour aider les blessés des parties belligérantes.

Guerre franco-prussienne

Le premier défi sérieux pour la Croix-Rouge russe fut la guerre russo-turque (1877-1878). La Société assumait presque tous les soins médicaux dans l'armée : elle créait des hôpitaux, des trains sanitaires et des unités sanitaires «volantes», ainsi que des salles d'urgence près des champs de bataille.

Ambulance militaire portant un drapeau de la Croix-Rouge russe et transportant des blessés pendant la guerre russo-turque

La Croix-Rouge russe ne s'est pas limitée à assister les blessés de guerre, elle a également aidé ceux qui souffraient pendant les tremblements de terre, les inondations et les incendies.

Le train de l'hôpital de la Croix-Rouge russe pendant la guerre russo-japonaise, 1905

Pendant l'épidémie de peste de 1878 dans la région d'Astrakhan, la Société distribua des chaussures et des vêtements, brûlant ceux des malades, et construisit deux hôpitaux permanents.

Le retour du soldat à la maison par Nikolaï Nevrev, 1869

En 1882, la Croix-Rouge russe a commencé à aider les soldats en temps de paix. Ils recevaient un traitement médical gratuit, apprenaient différents métiers et étaient envoyés dans des centres de repos.

Des membres de la Croix-Rouge russe durant la Grande Guerre, 1915

Pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918), des dizaines de milliers de volontaires ont agi sous le drapeau de la Croix-Rouge russe: 2 500 médecins, 20 000 sœurs de la miséricorde et plus de 50 000 assistants. Quand en 1915 les Allemands ont utilisé du gaz toxique, la Société a rapidement produit plus de 6 millions de masques à gaz.

Des aide-soignantes à Petrograd, 1920.

Après la Révolution de 1917, la Société a agi en tant que Croix-Rouge soviétique. Elle a joué un rôle énorme en enseignant à des millions de personnes comment administrer les premiers secours.

La Grande Guerre patriotique (1941-1945). L'infirmière Nina Bourakova a sauvé la vie de 150 soldats blessés sur le champ de bataille.

Des milliers d'infirmières ont sauvé la vie des soldats sur les champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale. Des dizaines d'entre elles ont reçu le titre de Héros de l'Union soviétique. Pendant toute la durée de la guerre, la Croix-Rouge soviétique a livré à l'armée plus de 1 700 000 litres de sang de donneurs.

Un hôpital à Addis-Abeba, en Ethiopie, 1988.

Dans l'après-guerre, la Croix-Rouge soviétique entreprit une vaste activité à l'étranger, notamment en Chine, en Corée du Nord, en Éthiopie, en Algérie et en Iran.

Une unité de la Croix-Rouge à Leninakan (aujourd'hui Gyumri ), en Arménie, victime d'un violent séisme en 1988.

Après le tremblement de terre dévastateur en Arménie en 1988, la Croix-Rouge soviétique a établi une unité permanente de sauveteurs professionnels.

Des représentants de la Croix-Rouge lors de la prise d'otages du théâtre Doubrovka (Moscou), en 2002.

De nos jours, la Société de la Croix-Rouge russe assiste les personnes souffrant de diverses catastrophes naturelles et de conflits militaires, non seulement en Russie, mais dans le monde entier.

Envoi de convois humanitaires à Donetsk, en Ukraine.

La Croix-Rouge russe reçoit d'énormes dons de citoyens et d'entreprises russes, ainsi que le soutien financier des branches étrangères du CICR.

Dans une tentative désespérée de remonter le moral des soldats russes las de la guerre, le gouvernement provisoire a créé en 1917 des bataillons de choc féminin. Pour en savoir plus, veuillez suivre le lien

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer
Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies