Un Jour dans l’Histoire: l’URSS envoie une chienne dans l’espace

RIA Novosti

Il y a tout juste 60 ans, le 3 novembre 1957, Laïka, une chienne âgée de 3 ans, devenait le premier être vivant à entrer dans l’espace. Un destin d’autant plus étonnant quand on sait qu’elle avait préalablement été trouvée errant dans les rues de Moscou.

La « Course à l’espace » faisant rage dans ce contexte de guerre froide, l’URSS et les États-Unis avaient tous deux pour ambition d’envoyer un homme en orbite. On ne savait cependant que peu de choses de l’impact que pourrait avoir un voyage spatial sur les structures biologiques. Laïka a par conséquent servi de cobaye pour les futurs cosmonautes et a été envoyée à bord du Spoutnik 2, équipée d’électrodes pour contrôler les effets des radiations spatiales sur ses organes.

Malheureusement, héroïne malgré elle, la chienne est morte après seulement quelques heures de vol, épuisée par les conditions extrêmes. 11 autres canidés seront ultérieurement envoyés dans l'espace, ouvrant la voie à Iouri Gagarine, qui sera quant à lui le premier homme à y pénétrer. 7 d’entre eux survivront à ce périple.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer