«Échecs vivants»: Russie et France face à face à Borodino

Anatoli Karpov.

Anatoli Karpov.

Mikhail Fomitchev / RIA Novosti
La légende Anatoli Karpov sera à la tête de l'équipe russe

Anatoli Karpov, multiple champion du monde, sera à la tête de l'équipe russe, tandis que l'identité du meneur de la délégation française n'a pas encore été révélée.

205 ans après la célèbre bataille qui a opposé les troupes de Napoléon et celles de la Russie impériale, le champ de Borodino accueillera le 29 juillet un nouvel affrontement, pacifique celui-ci, entre les deux pays. Point de canon ou de baïonnette : la France et la Russie se mesureront sur un plateau d'échecs grandeur nature.

« Le 29 juillet sur le territoire du musée-réserve de Borodino nous comptons, avec le soutien de la Fédération d'échecs de Moscou, mener une partie de ce que l'on appelle les +échecs vivants+. Il s'agit de populariser tant le jeu d'échecs que la coopération culturelle franco-russe et l'histoire militaire. Un spectacle captivant nous attend et il sera par ailleurs intéressant de voir qui en sortira vainqueur », a confié à RT Vladislav Kononov, directeur de la Société historique et militaire de Russie.

Selon le principe de l’événement, les grands maîtres internationaux joueront sur une table à part. Simultanément, des commentateurs observant le jeu des experts indiqueront les mouvements à reproduire à des personnes placées sur un plateau géant à quelques pas de là. Les pions seront incarnés par des membres de clubs de reconstitution historique qui revêtiront pour l'occasion des uniformes de soldats, d'officiers et de généraux des armées françaises et russes de 1812.

Lire aussi : 

Le jeu d’échecs, une tradition qui touche toutes les classes de la société russe

Napoléon, le retour : la bataille de Borodino reconstituée

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.