Syrie : un avion militaire russe abattu près de la Turquie (actualisé)

Un avion militaire Su-24 russe a été abattu mardi alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien syrien.

Un avion militaire Su-24 russe a été abattu mardi alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien syrien.

TASS
La Turquie a de son côté annoncé avoir abattu un chasseur non identifié

16-22 : L’avion militaire Su-24 russe a été abattu par un chasseur F-16 turc sur le territoire syrien lorsqu’il rentrait sur la base aérienne de Hmeimim.

L’analyse des données du contrôle objectif a démontré sans équivoque qu’aucune violation de l'espace aérien turc n’avait eu lieu, a déclaré le ministère russe de la Défense dans communiqué.

16-09 : « Au lieu d'établir un contact immédiat avec la Russie après l'incident avec le Su-24, la Turquie s'est adressée à l'Otan, comme si c'était la Russie qui avait abattu leur avion », a déclaré le président russe, cité par RIA Novosti

16-07 : « Cet événement sort des limites de la lutte ordinaire contre le terrorisme. Certes, nos militaires mènent une lutte héroïque contre le terrorisme, mais la perte d’aujourd’hui est liée à un coup dans le dos perpétré par des complices des terroristes. Je ne peux pas qualifier autrement ce qui s’est passé aujourd’hui », a déclaré le président russe lors d’une réunion avec le roi Abdallah de Jordanie.

15-54 : La Turquie a effectué une frappe sur l'avion russe, bien que la Russie ait passé un accord avec les États-Unis sur la prévention de tels incidents, a déclaré le président russe, cité par l'agence RIA Novosti.

15-50 : Selon le président russe l'avion a été attaqué à 1 kilomètre de la frontière turco-syrienne et s'est écrasé à 4 kilomètres de celle-ci.

15-48 : Le président Vladimir Poutine a qualifié de « coup dans le dos » l'attaque contre l'avion russe Su-24 en Syrie.

14-53 : Le Kremlin appelle à attendre que les causes exactes de la chute du Su-24 russe en Syrie soient établies. 

Pour l'instant, le ministère de la Défense ne dispose pas de données sur les causes du crash de notre avion de combat, a déclaré le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, avant d'ajouter : « Nous savons avec certitude que l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien au-dessus de la Syrie ».

14-23 : Un des deux pilotes du Su-24 abattu à la frontière turco-syrienne serait mort, rapporte la journaliste de CNN Turquie Ezgi Cankurtaran sur son compte Twitter

En outre, une vidéo du pilote russe présumé a été publiée sur la Toile.

12h30 : Un avion de chasse Sukhoï Su-24 russe s’est écrasé en Syrie. L’avion aurait été abattu depuis le sol, a annoncé le ministère russe de la Défense.

« L'appareil se trouvait exclusivement dans l’espace aérien syrien, ce qui a  été fixé par des moyens objectifs de contrôle », a déclaré le département militaire dans son communiqué.

« L’avion se trouvait à une altitude de 6 000 mètres. Les deux pilotes ont réussi à s’éjecter, selon les premières données », ajoute la source.

Plus tôt dans la journée, la presse turque a rapporté, en se référant au Commandement militaire du pays, qu’un avion militaire non identifié et appartenant probablement à la Russie avait été abattu par un F-16 de l’Armée de l’air turque après avoir violé l’espace aérien du pays.

Selon CNN Turquie, un des pilotes a été retrouvé et arrêté par des habitants locaux, des Syriens d’ethnie turkmène. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer