Syrie : un avion militaire russe abattu près de la Turquie (actualisé)

Un avion militaire Su-24 russe a été abattu mardi alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien syrien.

Un avion militaire Su-24 russe a été abattu mardi alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien syrien.

TASS
La Turquie a de son côté annoncé avoir abattu un chasseur non identifié

16-22 : L’avion militaire Su-24 russe a été abattu par un chasseur F-16 turc sur le territoire syrien lorsqu’il rentrait sur la base aérienne de Hmeimim.

L’analyse des données du contrôle objectif a démontré sans équivoque qu’aucune violation de l'espace aérien turc n’avait eu lieu, a déclaré le ministère russe de la Défense dans communiqué.

16-09 : « Au lieu d'établir un contact immédiat avec la Russie après l'incident avec le Su-24, la Turquie s'est adressée à l'Otan, comme si c'était la Russie qui avait abattu leur avion », a déclaré le président russe, cité par RIA Novosti

16-07 : « Cet événement sort des limites de la lutte ordinaire contre le terrorisme. Certes, nos militaires mènent une lutte héroïque contre le terrorisme, mais la perte d’aujourd’hui est liée à un coup dans le dos perpétré par des complices des terroristes. Je ne peux pas qualifier autrement ce qui s’est passé aujourd’hui », a déclaré le président russe lors d’une réunion avec le roi Abdallah de Jordanie.

15-54 : La Turquie a effectué une frappe sur l'avion russe, bien que la Russie ait passé un accord avec les États-Unis sur la prévention de tels incidents, a déclaré le président russe, cité par l'agence RIA Novosti.

15-50 : Selon le président russe l'avion a été attaqué à 1 kilomètre de la frontière turco-syrienne et s'est écrasé à 4 kilomètres de celle-ci.

15-48 : Le président Vladimir Poutine a qualifié de « coup dans le dos » l'attaque contre l'avion russe Su-24 en Syrie.

14-53 : Le Kremlin appelle à attendre que les causes exactes de la chute du Su-24 russe en Syrie soient établies. 

Pour l'instant, le ministère de la Défense ne dispose pas de données sur les causes du crash de notre avion de combat, a déclaré le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, avant d'ajouter : « Nous savons avec certitude que l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien au-dessus de la Syrie ».

14-23 : Un des deux pilotes du Su-24 abattu à la frontière turco-syrienne serait mort, rapporte la journaliste de CNN Turquie Ezgi Cankurtaran sur son compte Twitter

En outre, une vidéo du pilote russe présumé a été publiée sur la Toile.

12h30 : Un avion de chasse Sukhoï Su-24 russe s’est écrasé en Syrie. L’avion aurait été abattu depuis le sol, a annoncé le ministère russe de la Défense.

« L'appareil se trouvait exclusivement dans l’espace aérien syrien, ce qui a  été fixé par des moyens objectifs de contrôle », a déclaré le département militaire dans son communiqué.

« L’avion se trouvait à une altitude de 6 000 mètres. Les deux pilotes ont réussi à s’éjecter, selon les premières données », ajoute la source.

Plus tôt dans la journée, la presse turque a rapporté, en se référant au Commandement militaire du pays, qu’un avion militaire non identifié et appartenant probablement à la Russie avait été abattu par un F-16 de l’Armée de l’air turque après avoir violé l’espace aérien du pays.

Selon CNN Turquie, un des pilotes a été retrouvé et arrêté par des habitants locaux, des Syriens d’ethnie turkmène. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies