Des dizaines d’employés d’Auchan Russie licenciés depuis le début de l’année pour corruption

Anton Belitski/Russian Look

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Depuis sa nomination en novembre 2019, Johannes Tholey, actuel directeur général d’Auchan Russie, a fait de la lutte anti-corruption son cheval de bataille, plusieurs dizaines de millions d’euros étant en jeu, informe le journal RBC à la suite d’une interview avec l’homme d’affaires.

En effet, en janvier, a été fondé à l’initiative de ce dernier un comité en charge du contrôle de la conformité législative de l’activité et des employés de l’entreprise. Depuis, ont été remerciés des dizaines de salariés, accusés d’être associés à des actes de corruption.

Une problématique prise au sérieux, puisque selon un rapport publié précédemment, le groupe français subirait, sur le marché russe, une perte annuelle de 2-3% de son chiffre d’affaires local, soit 80-100 millions d’euros, en raison de la corruption.

Dans cet autre article, nous vous présentons six affaires de corruption qui ont marqué l'histoire russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies