Dés équipements médicaux russes à la conquête de l’Afrique

Rostec

Russia Beyond désormais sur Telegram! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Le holding Shvabe, qui effectue des livraisons, aussi bien commerciales que caritatives, d’équipements médicaux en Afrique, ambitionne d’entrer sur les marchés algérien et marocain, écrit l’agence TASS, se référant à au directeur général adjoint de l’entreprise, Ivan Ojguikhine.

Durant ces dernières années, Shvabe a d’ores et déjà gratuitement livré des équipements médicaux dans plusieurs hôpitaux tunisiens et vend en outre son matériel dans d’autres pays du « continent noir », notamment l’Égypte et l’Ethiopie.

« Au cours de ces dernières années nous avons gratuitement doté d’équipement néonatal, notamment de respirateurs artificiels, d’incubateurs [...] des dizaines d’hôpitaux dans quatre pays africains. [...] Au cours de cette année, 19 équipements ont été livrés dans des hôpitaux tunisiens », cite l’agence ses propos.

Comme le rappelle TASS, il y a encore quelques années, les équipements médicaux russes n’étaient pas représentés en Afrique. Or, en 2015, un premier contrat commercial a été conclu avec l’Égypte.

« Dans un avenir proche nous attendons de nouvelles commandes égyptiennes, sortons sur les marchés algérien et marocain via nos représentations commerciales », ajoute le responsable.

À noter que Shvabe fait partie du conglomérat public russe Rostec.

Dans cet autre article, découvrez le portrait d’une jeune médecin russe ayant bâti un hôpital dans un village reculé du Guatemala.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies