La coentreprise Renault-Nissan et Rostec devient l’unique actionnaire du constructeur russe AvtoVAZ

La coentreprise gérée par Renault-Nissan et Rostec s'impose à présent comme l'unique actionnaire du constructeur automobile AvtoVAZ, après avoir porté sa part dans le capital de ce dernier à 100%, apprend-t-on de la liste des personnes affiliées établies par l'entreprise fin décembre.

En effet, le 26 décembre 2018, l’alliance a procédé au rachat forcé des parts des actionnaires minoritaires, représentant 3,36% du capital (Selon la législation russe, si un actionnaire dépasse 95% des parts d’une société, il a pour obligation de proposer aux autres de racheter leurs parts). Le montant total de l’opération s’est ainsi élevé à 4,63 milliards de roubles (59,93 millions d’euros).

Cette manœuvre a également permis d’achever le processus de recapitalisation d’AvtoVAZ entrepris en décembre 2016.

Pour rappel en outre, au sein de la coentreprise, la répartition est la suivante : Renault détient 67,61% des parts, contre 32,39% pour Rostec.

Dans cette galerie photo, nous vous expliquons pourquoi les Russes et Soviétiques étaient fous de la Volga, célèbre voiture du constructeur GAZ.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies