Quelles villes de Russie se distinguent par leur douceur de vie?

Tioumen

Legion Media

Tioumen se retrouve confortée dans son statut de ville russe la plus agréable à vivre, avance une étude menée par les experts de l’Université des finances près le gouvernement fédéral.

Si cette ville de l’Ouest sibérien se classe ainsi en tête du classement, elle est suivie par Grozny (Tchétchénie), Moscou, Kazan (Tatarstan), Sotchi (bord de la mer Noire), Ekaterinbourg (Oural), Saint-Pétersbourg, Tcherepovets (376 kilomètres au nord de Moscou), Toula (173 kilomètres au sud de Moscou), et Sourgout (Sibérie occidentale).

À noter qu’en dernière position se place Astrakhan (bord de la mer Caspienne), précédée, à l’avant-dernier rang, par Tver (162 km au nord-ouest de Moscou), puis Kourgan (Sud de l’Oural), Toliatti (798 kilomètres au sud-est de Moscou), Volgograd et Makhatchkala (Daghestan).

Lire aussi : Découvrez les dix villes les plus anciennes de Russie

« Les notes de la qualité de vie se basent sur les résultats d’études sociales conduites en 2018 dans 78 villes d’une population supérieure à 250 000 personnes. De plus, pour évaluer la qualité de vie ont été utilisées les statistiques officielles de Rosstat [Service fédéral de statistiques], ainsi que les données concernant l’opinion de la population des villes de Russie », est-il indiqué dans le compte rendu.

Afin d’établir ce classement, ont ainsi été pris en compte les critères suivants : le travail des autorités locales, la qualité des services de santé, l’évaluation de la population de son niveau de revenus, le développement de la culture et de l’enseignement, le désir de la population de changer de ville, l’état des infrastructures routières, le fonctionnement des services communaux, l’évaluation des habitants du niveau de confort de vie dans la ville.

Dans ce quiz, mettez à l’épreuve vos connaissances des villes russes en tentant de les reconnaître depuis les airs.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies