En octobre, le marché automobile russe s’accroche solidement à son quatrième rang européen

Mikhail Kireev/Sputnik

À l’issue du mois d’octobre, le marché automobile russe conserve sa quatrième place au sein du classement européen pour le volume des ventes, annonce l’agence d’analyse Avtostat

En effet, le mois dernier, c’est l’Allemagne qui est arrivé en tête avec 252 682 voitures ayant trouvé acquéreur. Suivent ensuite la France (173 802), le Royaume-Uni (153 599), la Russie (149 000), l’Italie (146 655) et l’Espagne (88 410).

À noter toutefois que le marché russe est le seul de cette liste à enregistrer une croissance de ses ventes par rapport à la même période l’an dernier, ses homologues de l’Union européenne souffrant de l’introduction en septembre des nouvelles règles WLTP d’homologation des véhicules en matière de rejets de CO2.

Ainsi, tandis que la Russie affiche une hausse de 9,6% par rapport à octobre 2017, cet indicateur s’élève à -7,4% en Allemagne, -1,5% en France, -2,9% au Royaume-Uni, -7,4% en Italie et -6,6% en Espagne.

Dans cet autre article, nous vous livrons nos conseils pour conduire une voiture en Russie en plein hiver.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies