La Russie se hisse au troisième rang des marchés automobiles d’Europe pour le mois d’août

Artyom Geodakyan/TASS

À l’issue du mois d’août 2018, la Russie occupe la troisième place du classement européen des marchés automobiles, rapporte le journal Rossiyskaya Gazeta. En effet, au cours du mois passé, les ventes de véhicules légers non commerciaux s’y sont portées à 137 000 exemplaires.

C’est l’Allemagne qui décroche la première place, avec un résultat de 316 405 voitures vendues (24,7% de plus qu’en août 2017), suivie par la France, où ont trouvé acquéreur quelque 150 391 véhicules (+40%). La Russie est ensuite talonnée par l’Espagne (107 692 ventes, +48,7%) et le Royaume-Uni (94 094, +23,1%).

Il est intéressant de noter qu’en juillet de cette année, malgré un nombre de 133 000 automobiles vendues, le pays ne se trouvait qu’en cinquième position de ce classement. Les spécialistes avancent que cette avancée de la Russie peut en réalité s’expliquer par le projet de l’Union européenne d’instaurer, dès septembre, de nouvelles règles WLTP d’homologation des véhicules en matière de rejets de CO2.

Dans cet autre article, découvrez les nouveautés du groupe AvtoVAZ, premier constructeur automobile de Russie et détenteur de la marque LADA.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies