Les Saint-Pétersbourgeois, provinciaux exprimant le plus d'intérêt pour un achat immobilier à Moscou

Getty Images

À Moscou, près d’un tiers (34%) des potentiels acquéreurs immobiliers seraient en réalité des habitants d’autres régions de Russie, parmi lesquelles Saint-Pétersbourg arrive en tête, révèle le site Cian. Pour en arriver à de telles conclusions, les spécialistes ont analysé l’origine des utilisateurs de cette plateforme consultant des annonces immobilières concernant des biens situés dans la capitale.

Ainsi, si les Saint-Pétersbourgeois semblent les plus intéressés pour un tel achat (15% des 34%), ils sont suivis par les habitants de la région de Krasnodar (9%), de la République du Bachkortostan (5,5%), de la région de Sverdlovsk (4,6%) et de la République du Tatarstan (3,5%).

Lire aussi : Les sept quartiers les plus chers et les moins chers de Moscou

A contrario, sur les 85 subdivisions administratives du pays, les 10 dernières places du classement sont occupées par la Tchoukotka et le district autonome juif (0,01% chacun), le district autonome nénètse (0,02%), les Républiques de l’Altaï, d’Ingouchie et de Touva (0,03% chacune), la République d’Adyguée et la région de Magadan (0,06% chacune), ainsi que les Républiques de Karatchaïévo-Tcherkessie et de Tchétchénie (0,07% et 0,09% respectivement).

Les experts soulignent néanmoins que ces résultats sont en réalité fortement influencés par le nombre de personnes résidant dans ces différentes régions, tandis que le facteur économique et la distance ne joueraient qu’un rôle secondaire.

Dans cette récente publication, nous vous dévoilions les villes de Russie, dans lesquelles les salaires étaient les plus hauts et les plus bas.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies