Que la Russie importe-t-elle de France?

Image d'illustration

Image d'illustration

ZUMAPRESS/Global Look Press

Les échanges commerciaux entre la Russie et l’Hexagone ne cessent de progresser. Comme l’a en effet souligné le 24 mai Vladimir Poutine, suite aux négociations avec son homologue français Emmanuel Macron, c’est non sans satisfaction que les deux chefs d’État ont constaté qu’au cours de l’année passée le volume des transactions a augmenté de 16%.

« Sur la période comprise entre janvier et mars [de l’année en cours, ndlr] les échanges commerciaux bilatéraux ont encore augmenté de 25% », a en outre indiqué le président russe.

Lire aussi : Total suggère à Poutine d’envisager une ambitieuse réforme du secteur gazier russe

Comme le précise la chaîne russe Mir 24, à l’issue de l’année 2017, la Russie a importé de France pour 9,6 milliards de dollars de marchandises. 33,77% de ce montant ont été alloués pour l’acquisition de produits de chimie industrielle, dont des engrais, des colorants, des matières plastiques, des parfums et des produits cosmétiques. Viennent ensuite des véhicules, des machines et des équipements (26,21%). Les produits et matières premières agricoles closent le peloton de tête avec 8,35%.

D’après cette source, sur cette même période, l’Hexagone a quant à lui importé de Russie pour 5,8 milliards de dollars de marchandises. La majeure partie de ce montant (84,56%) a été versée pour l’obtention de combustibles fossiles, du pétrole et de produits de distillation, est-il indiqué. Par ailleurs, la France achète à la Russie des véhicules et des équipements (3,52%), des métaux et des produits métalliques (3,18%) ainsi que du bois et des produits en cellulose (1,43%).

Dans cet autre article, retrouvez dix denrées que la Russie exporte, contre toute attente.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies