En perte de vitesse en Russie, changement de stratégie pour Auchan

Mikhail Pochuyev/TASS

Sur le marché russe, Auchan s’est jusque-là positionné comme un discounter, mettant l’accent sur des produits à bas prix, appelés marchandises de « premier tiers ». Néanmoins, pour faire face à une baisse de la fréquentation de ses points de vente et une diminution de sa part de marché en 2017, le groupe étudie actuellement différents ajustements stratégiques.

« La mission est aujourd’hui de proposer aux clients une offre plus complète, surtout dans les deuxième et troisième tiers de gamme, c’est-à-dire dans les segments intermédiaire et prémium », a expliqué au quotidien économique Vedomosti François Remy, président exécutif d'Auchan Retail Russie. Et d’ajouter que le nombre de références en magasin devrait par conséquent être augmenté de 30-40%. Actuellement il s’élève à 50 000.

Lire aussi : Saucisson, vodka et desserts: les produits «Gérard Depardieu» à l’assaut du marché russe

Ceci étant, selon lui le groupe souhaite toutefois préserver son image de discounter aux yeux des consommateurs. « Même s’il s’agit d’une marchandise prémium, elle doit chez nous être moins chère [que chez les concurrents] », a ainsi noté Remy.

Ce nouveau format est d’ores et déjà expérimenté dans trois magasins, où des changements esthétiques et d’aménagement ont en outre été apportés.

S’il en est un qui apprécie particulièrement les magasins Auchan en Russie, c’est bien ce jeune bloggeur moscovite, qui improvise des shootings photos décalés dans leurs rayons.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies