Cinq choses à faire au jardin botanique de l’université de Moscou

Cinq choses à faire au jardin botanique de l’université de Moscou.

Cinq choses à faire au jardin botanique de l’université de Moscou.

Maria Afonina
Cet automne, les visiteurs du jardin botanique de l’université d’État de Moscou (MGU), le Potager apothicaire, créé par Pierre 1er en 1706, découvriront bien plus que les plantes médicinales. Ce qu’il faut faire absolument si vous avez la chance de vous y arrêter.

1. Découvrir le jardin d’hortensias

Le jardin présentera plus de 50 variétés d’hortensia paniculé. Crédit : Maria AfoninaLe jardin présentera plus de 50 variétés d’hortensia paniculé. Crédit : Maria Afonina

Le jardinier en chef du Potager apothicaire, Anton Doubeniouk, a décidé d’y créer un jardin d’hortensias. La collection a été enrichie par le cadeau offert par la pépinière Leskovo à l’occasion du 310e anniversaire du potager, célébré en septembre 2016.

Anton Doubeniouk raconte : « La collection du jardin s’est enrichie de nouvelles variétés, dont les célèbres Annabelle, Limelight et Pinky Winky, ainsi que de magnifiques nouveautés françaises. Les plus impressionnantes sont les variétés Vanilla Fraise et Fraise Melba, dont les fleurs tournent rouge cramoisi en fin d’automne ».

D’ici mai 2017, le jardin comptera 15 nouvelles variétés cultivées par la pépinière et présentera alors plus de 50 variétés d’hortensia paniculé.

2. Visiter l’orangerie des palmiers

Ici, vous pourrez découvrir des palmiers et des lianes insolites, comme le Chamaedorea elegans au tronc tissé de nombreux troncs fins semblables aux tiges de bambou. Les orchidées aux couleurs vives se détachent de la verdure flamboyante. Le week-end, vous pouvez actuellement découvrir la floraison de la plus petite orchidée au monde, la variété rare Schoenorchis seidenfadenii.

Maria Afonina
Maria Afonina
Maria Afonina
 
1/3
 

3. Admirer la récolte

Jusqu’au 10 octobre, un pavillon spécial présente l’exposition annuelle de fruits intitulée « Paix ! Travail ! Récolte ! ». Vous y trouverez des potirons dodus (qui atteignent parfois 40 kg), des courgettes en forme de vases orientaux, du maïs coloré, des choux décoratifs – tout est beau et très appétissant. Pour la première fois, l’exposition présente également des pastèques, des melons et des pommes cultivés dans les melonnières du Potager apothicaire.

Maria Afonina
Maria Afonina
Maria Afonina
 
1/3
 

4. Faire une promenade le long du Сanal de glace et admirer ses chrysanthèmes

Pour son anniversaire, le Potager apothicaire a reçu plus de 1 300 chrysanthèmes de différentes sortes. Désormais, en vous promenant le long du Canal de glace, vous pourrez admirer les chrysanthèmes pistache, orange, rose et pourpre. Parfois, pour amuser les enfants et les adultes, le mouton Tolik sort se promener sur le canal.

5. Retrouver l’immense pelote de laine ou un troupeau de chèvres

« Naissance d’une forme ». Crédit : Maria Afonina« Naissance d’une forme ». Crédit : Maria Afonina

Du 1er octobre au 1er janvier 2017, le jardin botanique du MGU accueille la 2e édition de l’exposition annuelle de créations florales d’extérieur « Naissance d’une forme ». Vous y trouverez un troupeau de chèvres rigolo, des cocons mystiques, une immense pelote de laine et d’autres objets d’art en fleurs, feuilles, branches, fruits et autres  matériaux naturels. Par leurs œuvres insolites, les artistes cherchent à sensibiliser le public sur l’utilisation rationnelle de la nature et sur l’écologie.

Lire aussi :

La Nouvelle-Hollande, un îlot de détente en plein cœur de Saint-Pétersbourg

Dix-huit grands musées russes ouvrent leurs portes gratuitement cet automne

Instaweek : Le festival Cercle de lumière vu par les Moscovites

 

 

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.