Promenades dans les célèbres jardins botaniques de Russie

Potager Apothicaire

Potager Apothicaire

Vladimir Astapkovich/RIA Novosti
Le printemps et l’été sont la meilleure période pour les balades, particulièrement dans les jardins botaniques. RBTH présente les découvertes intéressantes que vous pourrez faire dans les principaux jardins de Moscou, Saint-Pétersbourg, Sotchi et même du Cercle polaire.

1. Le principal jardin botanique de l’Académie russe des sciences (Moscou)

- Se promener dans les allées

L’un des plus grands parcs botaniques d’Europe se trouve dans le nord-est de Moscou. Ouvert toute l’année, il est prisé par ceux qui aiment les balades lentes dans les allées pittoresques et les itinéraires longs : le chemin vers le célèbre parc VDNKh à travers le jardin est de 4 km environ.

 

- Admirer les sakura en fleurs

Le jardin japonais fut créé en 1980 par l’architecte paysagiste Ken Nakazima. Derrière le portail en bambou, le jardin japonais classique, soigneusement recréé, invite à la méditation et à la contemplation : il est décoré de maisons et de pavillons (notamment pour les cérémonies du thé), d’une pagode en pierre, de ruisseaux et de ponts. Le jardin est ouvert de fin avril à mi-octobre. Début mai, il se voilera d’un nuage rose-blanc – les sakura seront en fleur.

 

- S’arrêter dans l’orangerie

Vous pouvez y découvrir une exposition thématique, assister à une visite guidée sur les plantes tropicales ou participer à une master-class de dessin botanique. Par ailleurs, la Nouvelle orangerie, la plus haute d’Europe avec ses 33,6 m, ouvrira prochainement ses portes.

2. Le jardin botanique de l’université de Moscou Potager Apothicaire

- Plonger dans l’histoire

C’est le plus ancien jardin de Russie, crée sur décret de Pierre 1er pour la culture de plantes médicinales. Aujourd’hui, son passé est rappelé par son étang pittoresque – il fut aménagé au 18e siècle, son fond est recouvert d’argile de Gjel. On considère que les chats locaux sont descendants des chats de l’époque de Pierre 1er.

 

- Découvrir des plantes rares

Les amateurs d’orchidées apprécieront la collection de plantes exotiques. Elle réunit le plus grand nombre de sortes d’orchidées de collection, dont Dracula géante, Dracula charbon et l’orchidée-tulipe Anguloa. En outre, vous y trouverez le cactus globuleux Matucana et le nénuphar géant Victoria amazonica.

 

- Assister à un spectacle

Les spectacles du théâtre S.A.D. s’adressent aux adultes comme aux enfants. La promenade dans l’orangerie fait partie intégrante du spectacle.

3. Le jardin de l’Institut botanique de l’Académie russe des sciences (Saint-Pétersbourg)

- S’évader sur une île

Voici un autre jardin très ancien de Russie. Le décret de sa création fut également signé par Pierre 1er en 1713. L’île Voroni, où il est situé, fut ensuite baptisée île Apothicaire.

 

- Emprunter l’un des trois itinéraires des orangeries

Les orangeries proposent plusieurs programmes de visite. L’itinéraire tropical présente des collections de fougères, de succulentes et d’orchidées. L’itinéraire subtropical se concentre sur les agrumes, camélias et azalées. En été, vous pouvez opter pour l’itinéraire aquatique : vous pourrez alors visiter la Grande orangerie des palmiers et l’Orangerie de victorias. La durée de la visite n’est pas limitée et des guides sont à votre disposition tout au long de l’itinéraire.

- Jeux de quête

Pour les enfants, le jardin organise des visites ludiques qui leur permettent de découvrir les plantes détentrices de records et les plantes insolites aux noms parlants. Ça passionnera également les adultes !

4. L’arboretum de Sotchi (Sotchi, à 1 400 km au sud de Moscou)

- Faire un tour en téléphérique

Le funiculaire part de l’avenue Kourortni pour rejoindre la terrasse supérieure de l’arboretum et son panorama de Sotchi.

 

- Découvrir la villa Nadejda (espoir)

En 1889, l’historien du ballet Sergueï Khoudekov bâtit une villa, appelée Nadejda, sur le versant du mont Verechtchaguine. La villa accueillit, entre autres, le grand chanteur Fiodor Chaliapine et l’écrivain Anton Tchekhov. Aujourd’hui, elle présente une exposition commémorative.

 

- Admirer la fontaine Skazka (Conte)

L’immense fontaine en marbre fut érigée à l’époque soviétique, en 1969. La composition sculpturale s’inspire du Conte du Tsar Saltan du grand poète Alexandre Pouchkine.

5. Le jardin botanique polaire et alpin (Kirovsk, à 1 800 km au nord de Moscou)

- Admirer les vues de l’Arctique

Le jardin botanique le plus au Nord de Russie fut ouvert en 1931 dans la région de Mourmansk. C’est également l’un des trois seuls jardins du monde qui se trouvent au-delà du Cercle polaire.

 

- Découvrir les tropiques au milieu du pergélisol

La visite ne se fait que sur inscription préalable. Vous pourrez découvrir des plantes tropicales et subtropicales qui poussent dans des conditions climatiques rudes.

 

- Marcher sur le sentier écologique

Promenade-découverte de la végétation des différentes zones altitudinales du massif  des Khibiny. L’itinéraire n’est disponible qu’en été et sur demande.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.