Un jour dans l’Histoire: couronnement du premier tsar russe de la maison Romanov

Vladimir Boiko / Global Look Press
«Le peuple russe avait peu de foi dans le nouveau tsar, mais la vie devait continuer»

Mikhaïl (ou Michel) Romanov fut tsar de Russie de 1613 à 1645. Il est le fondateur de la dynastie des Romanov qui a régné sur la Russie jusqu’en 1917, année de la Révolution d'octobre. Il a été sacré tsar le 21 juillet 1613 dans la cathédrale de la Dormition.

L'écrivain russe Alexeï Tolstoï a ainsi décrit le pays dont a hérité le tsar Mikhaïl : « La Russie était ravagée et ruinée. Les Tatars de Crimée ont arrêté leurs incursions via les steppes sauvages, car il n’y avait plus rien à voler. Au cours des 10 dernières années, les prétendants, les voleurs et les cavaliers polonais avaient mis la Russie à feu et à sang d’un bout à l’autre. C’était la famine et la peste. Les gens mangeaient du fumier de cheval et de la chair humaine salée. Ceux qui avaient survécu étaient partis vers le nord, au bord de la mer Blanche, dans l’Oural et la en Sibérie. C’est dans ces jours difficiles qu’un jeune garçon a été amené en traîneau par les routes boueuses du mois de mars aux pied des murs carbonisés de Moscou, un tas de cendres dévasté et ravagé qui venait d’être libéré des occupants polonais. Sur conseil du patriarche, ce garçon effrayé a été élu tsar de Moscou par des boyards appauvris, des marchands aux mains vides et des hommes venus du nord et de la Volga. Le garçon priait et pleurait en regardant par la fenêtre de son carrosse, en proie à la peur et au découragement face à cette foule frénétique et déguenillée venue l’acclamer aux portes de Moscou. Le peuple russe avait peu de foi dans le nouveau tsar, mais la vie devait continuer … ».

L’avènement de Mikhaïl Romanov marqua la fin du Temps des troubles (1598–1613).

Lire aussi : 

Le couronnement du dernier tsar russe dans de rares images d’archives

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer