L’irrésistible ascension du jazz contemporain russe

Therr Maitz
Avez-vous déjà entendu parler de ces musiciens? Si ce n’est pas le cas, découvrez-les sans tarder: vous ne serez pas déçu!

À l'époque soviétique, une expression a cristallisé le sentiment dominant concernant jazz, un genre en grande partie associé à l'Occident et souvent mal perçu. Les gens disaient: « Aujourd'hui il joue du jazz, demain il vendra son pays ». Ironie du sort, au cours des 25 dernières années, le jazz a trouvé en Russie une nouvelle patrie.

Igor Butman

Igor Butman est le saxophoniste le plus célèbre de Russie et l'organisateur de nombreux festivals de jazz qui se tiennent annuellement en Russie. Parmi eux figurentle Triumph of Jazz à Moscou et Saint-Pétersbourg, Aquajazz à Sotchi, Skolkovo Jazz et plus encore. Butman a grandi en Union soviétique, mais a déménagé aux États-Unis en 1987 où il a étudié au Berklee College of Music. En 1993, il est retourné en Russie et s’est transformé en pont pour le jazz entre Moscou et New York, jouant en Russie avec Eddie Gomez, Lenny White, John Abercrombie et Joe Lock.

Soutenir les jeunes artistes est très important pour Butman. « Notre école de musique est jeune, mais il y a beaucoup de passion dans notre jazz, a-t-il déclaré cette année. Notre fondation est une puissante armée de musiciens classiques et nous avons une école académique très forte ». Butman possède également deux clubs de jazz au centre de Moscou.

Therr Maitz

C’est l'un des groupes russes les plus célèbres, et ses membres jouent principalement à l'étranger. Son genre est le soft jazz et la musique électronique.

Anton Belyaev était fasciné par le jazz quand il était encore adolescent. À seulement 14 ans, il jouait déjà dans des groupes. En 2004, il a créé Therr Maitz, qui joue ses propres chansons en anglais. Le groupe a été reconnu comme le meilleur groupe russe selon les MTV European Music Awards de 2016. Therr Maitz est régulièrement invité à des festivals de musique européens dont Sziget, New Wave et Alfa Future People.

Alina Rostotskaya

La jeune et remarquable artiste Alina Rostotskaya chante en russe et en anglais. Elle n'est pas seulement chanteuse, mais écrit en outre ses propres chansons.

« Je pense que la musique d'improvisation est maintenant plus large que le jazz au sens strict, a déclaré Rostotskaya au magazine Jazz Map en 2013. Je veux faire mon chemin. Respecter les classiques, me produire, me développer, mais me déplacer dans une direction russifiée ».

Jazz Trio de Daniel Kramer

Le pianiste Daniil Kramer est l'une des figures de proue du jazz russe. Pour beaucoup, si son nom figure sur l'affiche, le concert sera sans aucun doute un succès. Kramer n'est pas seulement un brillant compositeur et un musicien sensible à différents styles, mais aussi un professeur expérimenté, un présentateur de télévision et un personnage public. Il est également directeur artistique de nombreux festivals de jazz russes à Saransk, à Ekaterinbourg, à Samara et dans d'autres villes.

The Kikipickles

La musique du groupe de jazz Kikipickles allie le rythme de la Nouvelle-Orléans, les mélodies fascinantes de Broadway et les sons excentriques des artistes de rue. Ils improvisent souvent pendant leurs performances, de sorte que chacune d’entre elles est unique.

Les Kikipickles utilisent des instruments inattendus: une planche à laver, des tambourins, des banjos, des hochets et autres. Le tuba utilisé en tant que basse rend le son de l'ensemble encore plus caractéristique.

Quartette d’Ivan Farmakovsky

Le brillant musicien Ivan Farmakovsky est l'un des meilleurs pianistes jazz de Russie. Jusqu'à présent, Farmakovsky a sorti trois albums, dont deux ont été enregistrés à New York en collaboration avec des musiciens américains de renom: Ryan Kisor, Ugonna Okegwo et Gene Jackson.

Cigar Hall

Le fondateur du groupe Cigar Hall est Valention Lakodin, chanteur de jazz et contrebassiste. Lakodin représente la nouvelle génération des jazzmen russes. Le groupe mélange le jazz traditionnel avec le R&B, le soul et la funk.

The Agafonnikov Band

Pianiste et maître du smooth jazz et de la soul, Vladimir Agafonnikov a fondé ce groupe de jazz en 2004. Depuis lors, ils ont activement participé à des festivals internationaux, obtenant de prestigieux prix lors de concours en Allemagne et en Pologne. L’Agafonnikov Band joue à la fois ses propres compositions et des reprises.

Lire aussi : 

La naissance du jazz soviétique ? Balalike It !

L'alchimie du New Jazz, un défi lancé au conformisme soviétique

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer