Sabantuy, le printemps tatar en fête au pied de la Tour Eiffel

Maria Tchobanov
La Maire de Paris, Anne Hidalgo, s’est exprimée ce samedi à l’occasion de la plus grande fête du peuple tatar, Sabantuy, organisée sur le Champ de Mars.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

Le 25 mai, la ville de Paris a accueilli sur le Champ de Mars un événement exceptionnel par sa beauté et son authenticité – Sabantuy, la plus grande fête du peuple tatar. Plus de 400 intervenants, artistes, artisans et sportifs sont venus du Tatarstan (république russe située sur la Volga) pour partager avec les Parisiens les traditions ancestrales et le savoir-vivre de ce peuple, qui fait partie de la grande famille des ethnies de Russie.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

« C’est un moment historique pour nous de célébrer notre plus grande fête nationale au cœur de l’Europe, à Paris, fête qui reflète parfaitement notre culture, la beauté et la diversité des peuples de la Russie. Je suis très fier que ce soit la ville de Kazan qui ait eu l’honneur de montrer en cette période difficile pour tout le monde qu’on peut vivre en paix.

 Anne Hidalgo et Ilsour Metchine. Crédit : Maria Tchobanov Anne Hidalgo et Ilsour Metchine. Crédit : Maria Tchobanov

Notre plus grand trésor, c’est notre société multiethnique et multiconfessionnelle, et nous sommes la preuve qu’on peut tous vivre ensemble : musulmans, chrétiens, juifs, bouddhistes et tous les autres. Je voudrais que l’exemple de la ville de Kazan se répande partout dans le monde », a déclaré Ilsour Metchine, maire de Kazan, la capitale de la république du Tatarstan, devant un public venu nombreux sur les Champ de Mars ce jour-là. 

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

« Nous avons amené à Paris le cœur même du peuple tatar. Sabantuy est une fête qui a des racines très anciennes et elle marque la fin des travaux agricoles du printemps. Les Tatars sont un peuple très laborieux, mais qui sait s’amuser. Il a plein de talents, il possède une cuisine délicieuse et une âme très ouverte à l’amitié. C’est tout cela que nous avons voulu montrer ici, sur le Champ de Mars », a précisé Metchine, expliquant le sens symbolique de cet événement.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

La Maire de Paris Anne Hidalgo a exprimé dans son intervention sa gratitude à Kazan pour avoir choisi Paris comme ville emblématique afin de célébrer ce moment important pour le peuple tatar, en y fêtant Sabantuy, qui célèbre la renaissance, le printemps et l’amour.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

« Aujourd’hui nous célébrons aussi une amitié entre Paris et Kazan, deux grandes villes qui travaillent ensemble, qui partagent des ambitions importantes pour les citoyens qui y vivent, deux villes engagées vers l’avenir, deux villes qui choisissent de vivre ensemble et qui choisissent aussi le sport comme moteur de leur développement. Nous croyons à Paris comme à Kazan à l’amitié entre les peuples, nous croyons que la culture est un langage universel, qui permet de se comprendre et de proposer à nos enfants un monde en Paix », a dit la Maire de Paris.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

Pendant toute la journée de ce jeudi bien ensoleillé, petits et grands ont pu profiter d’espaces festifs aménagés : jeux sportifs traditionnels et concours amusants étaient proposés à tous les participants de la fête, peu importe l’âge et le statut.

Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
 
1/6
 

L'artisanat national et des plats traditionnels ont été présentés dans leur grande variété. Tout le monde a pu gouter les spécialités sucrées ou salées de l’art culinaire tatar ou même faire des découvertes gustatives. Comme, par exemple, en goûtant la viande chevaline séchée produite par une petite entreprise artisanale Kazilik, qui utilise uniquement le travail manuel et les recettes transmises depuis plusieurs générations de père en fils.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

Une des vedettes de la fête était le forgeron Alma Kazakov.  Considéré comme l'un des artisans les plus célèbres du Tatarstan, il a fait fondre le cœur de la maire de Paris en lui offrant une délicate rose forgée par ses mains dignes d’un héros de légendes.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

Le tournoi international de lutte Koresh (lutte nationale tatare à la ceinture) s’est déroulé lors de la fête sur un espace aménagé. Il a rassemblé les plus forts lutteurs de 15 pays – la Russie, la Lituanie, la Bulgarie, la Géorgie, la Lettonie, l'Azerbaïdjan, la France et d'autres pays, où la lutte Koresh est pratiquée.

Une représentation théâtralisée a eu lieu sur la scène principale. De nombreux collectifs musicaux sont venus de Kazan pour animer le Sabantuy.

Maria Tchobanov
Maria Tchobanov
 
1/2
 

C’est le premier événement à grande échelle organisé dans le cadre de l’accord de coopération entre les mairies de Paris et Kazan, la capitale de la république russe du Tatarstan, conclu en décembre 2016. L'accord prévoit la planification et l’organisation conjointe d’événements, le partage d'informations, ainsi que la coopération entre les villes dans le domaine du tourisme et de l'investissement.

Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
Crédit : Maria Tchobanov
 
1/3
 

Cet été, Kazan organisera le festival d’arts de rue « Fenêtre sur Paris » avec la participation de théâtres ambulants français. Il est également prévu d’inviter des maîtres de la cuisine française pour le festival « Vkusnaya Kazan » (délicieux Kazan) et d’autres événements.

Crédit : Maria TchobanovCrédit : Maria Tchobanov

Lire aussi : 

Paris se met aux couleurs du Tatarstan

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

À ne pas manquer