Quelles séries russes sont actuellement disponibles sur Netflix?

Animaccord Animation Studio
Thrillers, drames historiques, dessins animés, il y en a pour tous les goûts !

Thrillers

The Method (en russe, sous-titres russes et anglais)

Une jeune diplômée  de la police se voit ravie lorsqu’elle apprend qu’elle va faire un stage avec son idole, l’agent spécial Rodion Meglin. Mais les méthodes de travail de ce dernier n’ont rien de conventionnel.

Les scénaristes se sont intéressés à l’histoire des serial killers russes en long et en large. La violence est prépondérante dans la série.

Sparta (en russe, sous-titres russes et anglais)

Alors qu'il enquête sur la mort mystérieuse d'une enseignante, un inspecteur grisonnant se retrouve piégé dans un jeu de réalité virtuelle où tout est permis.

Cette série sombre met en vedette quelques-uns des acteurs et actrices russes les plus prometteurs.

Silver spoon (en russe, sous-titres anglais)

Igor, le fils d’un oligarque russe, a des ennuis avec les forces de l’ordre. Pour le punir de sa mauvaise conduite, son père  lui trouve un emploi dans une unité de police qui ne fait aucun cadeau à ce jeune playboy privilégié.

Dans cette division où règne une ambiance sombre et parfois drôle, Igor doit se battre pour obtenir respect, amour et justice, dans un  monde qui lui est complètement étranger.

Locust (en russe, sous-titres russes et anglais)

La liaison sulfureuse d'un poète issu d'un milieu modeste et d'une riche héritière moscovite s'englue dans les différences de classe, le crime et, finalement, la mort. Ce thriller érotique  utilise le sexe comme métaphore de la corruption spirituelle et morale dans les grandes villes.

Drames historiques

Trotsky (en russe, sous-titres russes et anglais)

Bras droit de Lénine et figure emblématique de la Révolution russe, il fuit l’Union soviétique, direction le Mexique. Il comprend pourtant, qu’il ne pourra pas échapper à la revanche de Staline. Trotski invite ensuite un journaliste canadien, ennemi idéologique, afin de lui raconter sa version de la Révolution russe et des événements qui suivirent.

À voir si vous êtes un mordu d’Histoire.

Le chemin des tourments (en russe, sous-titres russes et anglais)

Dans la tourmente politique de la Première Guerre mondiale, à Saint-Pétersbourg, deux sœurs vivent des amours tumultueuses qui se superposent à l'histoire de la Russie.

Cette série s’appuie sur le roman monumental d’Alexis TolstoïLe Chemin des tourments.

À voir si vous aimer la littérature classique russe et êtes passionné par la Révolution russe.

Fartsa (en russe, sous-titres russes et anglais)

L’action se déroule dans la Russie soviétique des années 1960. Lorsque le producteur russe Alexander Tsekalo a rencontré les représentants de Netflix, il n’imaginait pas qu’ils comprendraient l’histoire de la série, qui raconte comment des Russes achètent des dollars à des étrangers, les revendent lorsque le cours est au plus haut et dépensent leurs gains en achetant de la marchandise de contrebande. Tout ce manège, dans le but de revendre ces marchandises, dont le bénéfice permettra d’acheter des dollars à nouveau.

Fort heureusement, le pitch de Tsekalo fait mouche ! Apprenez-en plus sur l’avènement du capitalisme en URSS en vous branchant à Netflix.

Dessins animés

Masha et Michka (en anglais ou en russe, sous-titres dans les deux langues)

La joyeuse petite Masha habite près de la forêt. Dès que l’occasion se présente, elle s’embarque dans d’extraordinaires aventures avec son meilleur ami, un ours de cirque à la retraite.

Depuis sa sortie, la série fait fureur, amassant 6,85 millions d’abonnés sur YouTube. Un des épisodes a même été reconnu par le Livre Guinness des records comme l’épisode le plus regardé de l’histoire des dessins animés, avec plus de 4 milliards de vues.

Les contes de Masha (en anglais ou en russe, sous-titres dans les deux langues)

Masha remanie de manière cocasse des contes de fées, car elle s’embrouille toujours sur des détails.

À voir si vous aimez les contes de fées populaires.

Les contes fantastiques de Masha (en anglais ou en russe, sous-titres dans les deux langues)

Dans cette série, le célèbre personnage de dessins animés affronte les peurs de l’enfance et explique pourquoi il n’y a rien à craindre des monstres, du noir, de l’orage ou du premier jour d’école.

KikoRiki (en anglais ou en russe, sous-titres en anglais)

Un gang d’animaux tout ronds mené par un lapin farfelu s’amuse à résoudre des problèmes, à se raconter des histoires et à découvrir leur monde.

Be-Be-Bears (en anglais ou en russe, sous-titres en anglais)

Un ourson brun, un ourson blanc et leur ami renard, ont chacun leur personnalité, ce qui ne les empêche pas de rigoler, de faire des jeux et de découvrir le monde qui les entoure.

Booba (sans dialogues)

Booba est un étrange personnage couvert de poils, arrivé du néant  dans notre monde, qu’il explore avec une curiosité d’enfant. Chaque épisode dure 3 minutes.

Léo et Tig (en anglais ou en russe, sous-titres en anglais)

Le jeune et brave léopard Léo et son copain Tig font équipe et vivent de drôles d’aventures, ils explorent la forêt et en apprennent plus sur d’anciennes légendes. Chaque épisode dure 11 minutes.

JingleKids (en anglais ou en russe, sous-titres en russe)

Dans une contrée merveilleuse, des enfants et leurs amis duveteux s’investissent dans des activités trépidantes et comprennent le monde grâce à des découvertes palpitantes. Chaque épisode dure 11 minutes.

Yoko (en anglais ou en russe, sous-titres en anglais)

Dans cette histoire, trois copains font la connaissance d’un ami magique, Yoko. Ce dernier leur permet de faire de leurs jeux et de leurs rêves une réalité. Les amis finissent ainsi par explorer les mers, les forêts, des villes anciennes et même l’espace. Ce dessin animé a pour but d’éveiller les enfants au monde qui les entoure. Chaque épisode dure 12 minutes.

Vous apprenez le russe et êtes accro aux séries télévisées ? Dans cet autre article, nous vous présentons les dix séries russes les plus connues, à regarder sans plus tarder.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies