À l’affiche en mai 2019: les événements culturels à ne pas manquer

Natalya Nosova
Ce mois de mai est marqué par les célébrations de la victoire lors de la Grande Guerre patriotique, une occasion de se rapprocher de la Russie et de son histoire. Projections cinématographiques, expositions, concerts mais aussi ballet, opéra pièces de théâtre : voici les événements à ne pas manquer!

Commémoration de l’armistice de la Seconde Guerre mondiale

Date : mardi 7 mai de 18h00 à 23h00 

Lieu : Cinéma Jean Eustache, Place de la 5ème République 33600 Pessac, France

Tous les ans, la Russie célèbre en grande pompe la Victoire à l’issue de la Grande Guerre patriotique. Contrairement à la France, où l’on commémore la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie le 8 mai, dans les pays de l’ex-URSS, cet événement est célébré le 9 mai. Cette date est l’une des plus importantes pour le pays. Une grande parade emblématique est organisée et plusieurs événements culturels et éducatifs ont lieu dans plusieurs villes de Russie. Certains de ces événements s’exportent jusqu’en  rance, l’occasion de découvrir les soldats russes, leur histoire et de commémorer leur victoire.

C’est dans ce cadre que l’association slave de l’Université de Bordeaux Montaigne et l’Association Centre des festivals France-Russie organise des projections de films de guerre, mais également une exposition de photos et de livres consacrés à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Projection cinématographique

Date : 6 mai 2019 à 19h30

Lieu : Cinéma Bellecombe, 61 rue d’Inkermann, 69006 Lyon

Pour son habituel Ciné-Club, l’association Projet russe de Lyon a également choisi de projeter un film de guerre à l’occasion du Jour de la Victoire. La Forteresse de Brest relate la résistance héroïque et acharnée des troupes soviétiques lors de l’invasion nazie de la Biélorussie. La reconstitution cinématographique de cette bataille constitue un hommage aux soldats de la Grande Guerre Patriotique. 

Exposition d’archives et de documents du Musée historique et artistique régional de Kaliningrad

Date : 7 mai à 19h00

Lieu : 61 rue Boissière, 75116 Paris

Le ministère de la Culture et du Tourisme et le musée régional d’art et d’histoire de Kaliningrad se  joignent au Centre de Russie pour la science et la culture à l’occasion de la fête de la Victoire et inaugurent le 7 mai à 19h une exposition dédiée aux femmes combattantes. L’inauguration sera suivie d’un concert des meilleures chansons de guerre russes.

Venez découvrir le chœur Touretski en concert

Date : 2 mai

Lieu : Salle de concert et de théâtre du Casino de Paris

En mémoire de la Seconde Guerre mondiale, cette chorale russe atypique organise le marathon historique « Unity Songs » de Moscou à New York en passant par Pékin, Berlin et Rome. Ils interprètent des chansons de guerre emblématiques dans le but d’unir les peuples.

Venez les découvrir à Paris dans le cadre d’un concert gratuit ! 

Régiment immortel

Depuis quelques années déjà, en plus des parades et des événements commémoratifs, le défilé du Régiment immortel est organisé non seulement en Russie, mais aussi dans plusieurs villes du monde. À cette occasion, les enfants et petits-enfants des combattants brandissent des photos de leurs ancêtres ayant combattu durant cette guerre au cours d’une marche pour la paix. 

Cette année encore, le défilé aura lieu à nouveau dans les rues de plusieurs villes françaises ainsi qu’à Rabat (Maroc).

Paris

Strasbourg

Lyon

Rabat

Sur les traces de Michel Strogoff

Date : jusqu’au 18 mai

Lieu : 21 rue Maurice Sabatier, 91170 Viry-Châtillon, France

Qui n’a jamais rêvé de devenir aventurier et de partir à la découverte de contrées lointaines dans la peau de Michel Strogoff ? Courrier du tsar Alexandre II, Michel Strogoff  avait pour mission de traverser la Sibérie en un temps record pour prévenir le frère du tsar de l’invasion tatare. Olivier Martel donne vie au personnage créé par Jules Verne. De Moscou à Ekaterinbourg, de Novossibirsk à Irkoutsk et d’Ekaterinbourg à Novossibirsk, en  train, en bateau et en voiture, le photographe retrace le voyage du personnage mythique. Une exposition de photos insolites vous attend à l’Espace culturel Condorcet de Viry-Châtillon jusqu’au samedi 18 mai.

Tchékhov à la folie

Dates : jusqu’au 14 juillet

Lieu : 75 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris

C’est avec beaucoup d’humour que Jean-Louis Benoit a décidé de mettre en scène les deux pièces de théâtre qui ont lancé la carrière de Tchékhov. Le grand écrivain russe a écrit les œuvres précoces que sont L’Ours et La Demande en mariage en 1887, alors qu’il était étudiant en médecine. Il y marie parfaitement comique et tragique, les acteurs s’aiment et se haïssent, le public rit et pleure. Venez découvrir ces pièces et leurs personnages en folie.

Carmen Suite et Petrouchka

Date : 19 mai à 17h

Lieu : Cinémas Pathé

Le 19 mai prochain, les cinémas Pathé vous proposent de découvrir deux ballets interprétés par les danseurs du théâtre du Bolchoï.

Dans un premier temps, le corps de ballet présentera Carmen, un ballet créé en 1967 à l’initiative de Maïa Plissetskaïa, une des danseuses les plus emblématiques du ballet russe. La danseuse étoile prend le rôle de Carmen, une gitane emprisonnée qui séduit Don José et réussit à le convaincre de la libérer. Loin des barreaux, elle se retrouve alors prisonnière d’un triangle amoureux.

Puis la troupe vous guidera à travers l’univers enchanté du ballet Petrouchka. Créé en 1911 par Igor Stravinsky et Alexandre Benois pour le théâtre du Châtelet, Petrouchka est un ballet à quatre tableaux qui dépeint parfaitement l’atmosphère de la fête et du carnaval à la russe. Lors de cette fête, les marionnettes d’un petit théâtre prennent vie : c’est l’occasion rêvée pour Petrouchka, une marionnette qui incarne un amoureux éternellement éconduit, de quitter le théâtre des marionnettes.

Lire Soljenitsyne aujourd’hui

Date : 14 mai 2019 de 9h à 18h30

Lieu : ENS de Lyon, 15 parvis René Descartes, 69342 Lyon, France

La bibliothèque Diderot de Lyon organise  une journée d’étude autour des œuvres d’Alexandre Soljenitsyne. De nombreux professeurs et spécialistes discuteront à cette occasion du devenir des œuvres de Soljenitsyne. Avec L’Archipel du goulag, il a dénoncé l’existence des camps de concentration et l’oppression qui y régnait. Un sujet complexe qui fait, encore aujourd’hui, l’objet de polémiques. Venez (re)découvrir cet auteur inoubliable le 14 mai prochain à l’École normale supérieure de Lyon. 

Iolanta et Casse-Noisette Quand l’opéra se marie au ballet

Date : du 9 au 24 mai

Lieu : Palais Garnier, 8 rue Scribe, 75009 Paris, France

C’est un mariage insolite que nous invite à découvrir l’Opéra de Paris. En écrivant le ballet Casse-Noisette et l’opéra Iolanta, Piotr Tchaïkovski n’avait pas imaginé que les deux œuvres seraient un jour réunies sur une même scène. C’est pourtant le défi que s’est fixé Dmitri Tcherniakov en décidant de lier deux œuvres de deux genres différents. Sa méthode ? Fusionner les deux héroïnes, l’une fille du roi René, l’autre enfant qui s’apprête à vivre une soirée magique. Les deux personnages n’en font plus qu’un, Marie, une jeune fille qui découvre la vie et l’amour. Après une fête donnée à l’occasion de son anniversaire, elle est propulsée dans l’univers enchanté de Casse-Noisette. 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies