À l'affiche en décembre 2018: les événements culturels à ne surtout pas manquer

Natalya Nosova
Festival de cinéma, concerts et spectacles théâtraux, Russia Beyond vous a concocté, pour ce mois de décembre, une sélection d’événements prometteurs, qui vous aideront à découvrir plus en profondeur la culture russe, sans quitter le territoire français.

Cinéma

6e Festival du cinéma russe de Nice

Date : Du 4 au 8 décembre

Lieu : Cinémathèque de Nice (Cérémonies d’ouverture et de clôture au cinéma Pathé Gare du Sud)

Organisé par le ministère russe de la Culture, les fonds d’État des films de la Russie – Gosfilmofond, et la Ville de Nice, cette sixième édition du Festival du cinéma russe proposera la projection d’une large variété d’œuvres russes et soviétiques sous-titrées, qu’il s’agisse de films ou de dessins animés, dont Le fantôme qui ne revient pas, Mouvement vertical et Mathilde

N’hésitez donc pas à en consulter le programme en suivant ce lien

Entrée gratuite

Ballet du Bolchoï

Date : 2 et 23 décembre, 16h

Lieu : Cinémas Pathé

Pour vous immerger un peu plus dans la féérie des fêtes de fin d’année, pourquoi ne pas assister à l’un des plus gracieux spectacles que l’humanité ait vu naître : les ballets russes. Et ce, sans avoir à vous rendre au pays des tsars ! En effet, les cinémas Pathé vous proposent à nouveau la retransmission de représentations filmées sur la plus prestigieuse scène de Russie, celle du Bolchoï.

Le 2 décembre il vous sera ainsi possible de contempler Don Quichotte, œuvre de Marius Petipa, Français ayant révolutionné le ballet russe, tandis que le 23 sera retransmis, en direct de Moscou, le célèbre ballet Casse-Noisette.

Pour en savoir plus, suivez le lien.

Lire aussi : Dix choses que vous ignoriez sur le ballet Casse-Noisette

Un accident de chasse, d’Emil Loteanau

Date : Vendredi 30 novembre, à 18h00

Lieu : Inalco, Amphi 2

Après une pause d’une semaine, le KinoKlub revient en force avec la projection du film d’Emil Lotenau Un accident de chasse, s’inspirant du roman policier d’Anton Tchékhov, œuvre de jeunesse méconnue de ce célèbre dramaturge.

L’intrigue met en scène un juge d’instruction cynique retrouvant après plusieurs années son ami, un comte ivrogne. Tous deux tombent amoureux d’une même femme, qui de son côté s’unit finalement à un vieillard afin de se mettre à l’abri du besoin. Toutefois, durant le mariage, alors que la plupart des convives sont ivres, la jeune épouse est retrouvée assassinée dans la forêt.

Festival cinématographique « Les saisons de Noureev »

Date : Du 5 au 7 décembre

Lieu : Centre de Russie pour la science et la culture, 61, rue Boissière, Paris

Dans le cadre des Saisons de Noureev sera organisé un festival cinématographique entièrement consacré à l’illustre danseur et chorégraphe russe Rudolf Noureev. Y seront projetées sept œuvres artistiques ou documentaires relatant la vie de ce personnage incontournable des ballets de Russie, décédé en région parisienne en 1993.

Pour de plus amples détails, rendez-vous sur le site de l’événement en cliquant ici.

Théâtre

URSS 1970, de Macha Orlova

Date : Du 4 au 29 décembre à 19h

Lieu : Théâtre Déjazet, Paris

Une aventure contre-la-montre au pays des soviets. Bienvenue dans une kommunalka, un appartement communautaire des années 70 en URSS. Un lieu de vie où les repas se font dans une cuisine partagée entre plusieurs familles. Un appartement où la promiscuité est de règle et où l’on peut s’épier tout le temps, sans scrupules. Malgré une cordiale cohabitation, en général, chaque famille rêve de se débarrasser l’une de l’autre.

Vous allez découvrir l’histoire de la famille Papova qui partage son logement avec Ivan Ivanovitch, un camarade communiste, espion du KGB. Lena, jeune russe enceinte et Iouri, intellectuel juif, rêvent d’une vie meilleure en Amérique et feront tout pour parvenir à quitter cette dictature. Olga, la mère de Lena est déchirée entre le désir de sa fille et sa peur de l’inconnu. La tante Anna reste attachée à sa ville natale autant qu’à ses souvenirs.

Parviendront-ils à réaliser leur rêve d’exil ? Entre rires et pleurs, réalisme et envolées poétiques, vous serez emporté par cette histoire à une période pas si lointaine.

Tarif : 42 euros (18 euros pour les membres de l’association Russinalco) pour la 1ère catégorie. Afin de réserver une place, veuillez adresser votre demande à l’adresse suivante : urss1970@hotmail.com.

Spectacle théâtral Le discours de Harvard. Le déclin du courage d’Alexandre Soljénitsyne

Date : 14 décembre, à 18h30

Lieu : Salle des mariages, Hôtel de ville, Aix-en-Provence

Le discours de Harvard, réédité en 2014 aux Belles Lettres, est le discours le plus connu de Soljenitsyne. Il sera ici interprété par Henri Mariton, sur une musique d’Alexandre Struve.

« Le discours de Harvard est un texte intense, puissant, qui souvent vise juste et parfois provoque. Ce témoignage, cette interpellation, ont quarante ans cette année et gardent une grande actualité ; ils ont leur place dans la célébration en 2018 du centenaire d’Alexandre Soljenitsyne. Les enjeux de l’identité et du progrès, de la morale et de la liberté, de la limite et de l’élévation y sont magistralement annoncés. Acteur de la vie publique, amoureux de la Russie, lecteur passionné de Soljenitsyne, j’ai voulu, grâce à l’adaptation de Grégoire Lopoukhine, poser et proposer ce texte. Non pour imposer une vision politique, plutôt pour transmettre une exigence éthique, l’angoisse de l’idéal. Dire, ressentir, partager, transmettre ».

Entrée libre

Pour plus de renseignements, veuillez contacter l’association Datcha Kalinka par téléphone : 04 42 92 68 78 / 06 20 97 35 68 ou par mail : contact@datchakalina.com

Anna Karénine, de Boris Eifman

Date : 1, 2, 4, 7, 8, 9, 12, 14, 15 et 16 décembre,

Lieu : Paris, Tours, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Montpellier, Nice

Le Ballet de Boris Eifman Anna Karenine est un vrai condensé d’énergie psychologique intérieure qui étonne par sa précision sur l’impact émotionnel des spectateurs. En mettant de côté toutes les histoires secondaires du roman de Léon Tolstoï, le chorégraphe se concentre sur le triangle amoureux Anna – Alexis – Vronsky.

En utilisant le langage de la danse, Boris Eifman réussit à représenter le drame de la renaissance d’une femme. Selon le chorégraphe, c’est la passion amoureuse, l’instinct premier, qui a mené l’héroïne à briser les normes sociales de la moralité anéantissant son amour maternel et détruisant son monde intérieur. Consumée et abattue par la passion, une femme est prête à n’importe quel sacrifice.

Le chorégraphe assure que son ballet ne parle pas du passé mais d’aujourd’hui. Le contenu émotionnel et éternel de la performance et les parallèles évidents à la réalité ne peuvent pas laisser la vision contemporaine indifférente. La technique maitrisée et brillante des danseurs de la compagnie ainsi que la chorégraphie surprenante de Boris Eifman nous présentent d'une façon remarquablement impressionnante tous les aspects et les péripéties du roman de Tolstoï.

Pour obtenir plus d’informations et effectuer une réservation, veuillez suivre ce lien.

Musique

Concerts Romances de la Russie éternelle

Date : 5 décembre, 21h

Lieu : Théâtre de l’Île Saint-Louis – Paul Rey, 39 Quai d’Anjou, Paris

Vous entendrez un très beau répertoire de romances de l’ancienne Russie et des pièces pour piano qui vous entraîneront en troïka vers les forêts recouvertes de neige, au son des grelots. En guise de bande-son à ce voyage dans les steppes enneigées on écoutera L’Alouette de Glinka, Cocher retiens tes chevaux! de Feldmann, les fameux Yeux noirs ainsi que de fines romances de Tchaïkovski et de Rachmaninov et bien d’autres airs russes qui ont traversé les âges.

Réservations à effectuer en contactant :: 01 46 33 48 65 - contact@theatre-ilesaintlouis.com

Expositions

Arctique : Nouvelle frontière

Date : Jusqu’au 9 décembre

Lieu : Cité des sciences et de l’industrie, Paris

Présidé par le climatologue Jean Jouzel, Prix Vetlesen 2012 et co-lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007 en tant que directeur du GIEC, et sous le haut-patronage de la Ministre Ségolène Royal, ambassadrice pour les Pôles, le 9e Prix Carmignac du Photojournalisme, consacré à l’Arctique, a été décerné à Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen.

Leur investigation photographique « Arctique : Nouvelle frontière » est une double expédition novatrice qui a pour objectif d’explorer les effets du changement climatique sur l’intégralité de ce territoire. Ainsi, ils témoignent de la transformation drastique des paysages de l’Arctique et l’incidence de ces changements sur la vie quotidienne des habitants de ces régions et à terme la nôtre.

Conséquences de la fonte des glaces et du dégel du permafrost, militarisation de la région, exploitation par l’industrie du pétrole et du gaz en Sibérie et en Alaska, quête massive de nouvelles ressources minérales, disparition progressive de villes et l’ouverture de routes commerciales sont plusieurs des points d’intérêt auxquels les deux lauréats se sont intéressés afin de rendre compte des mutations sévères et lourdes que subit la région de l’Arctique.

Alexandre Soljenitsyne, un écrivain en lutte avec son siècle

Date : Jusqu’au 8 janvier 2019

Lieu : Mairie du 5e arrondissement de Paris

La Mairie du 5e arrondissement de Paris organise cette exposition exceptionnelle en l'honneur du centenaire de la naissance de Soljenitsyne, né le 28 novembre 1918, mais aussi de l'anniversaire des dix ans de sa mort, survenue le 3 août 2008.

L'auteur du chef-d’œuvre L'Archipel du Goulag, écrit dans la clandestinité et dans lequel il se faisait le porte-parole des victimes du tristement célèbre goulag de l'Union Soviétique, Alexandre Soljenitsyne fait partie des auteurs qui ont eu l'honneur de recevoir le Prix Nobel de littérature, en 1970. Mais l'écrivain était aussi historien, penseur, dissident...

L’exposition présente ses archives venant de Russie : des manuscrits autographes du temps de la «charachka», des dactylogrammes, les premières rédactions de ses romans, mais aussi un album de photos prises par l’auteur, des exemples de samizdat, le chapelet qui lui permit de retenir mentalement des milliers de vers… Et des objets conservés en France: des lettres, des photos, le fameux tube dans lequel L’Archipel du Goulag est resté enterré en Estonie pendant des années, l’histoire des Invisibles, le meuble et les caractères cyrilliques de l’imprimerie Berezniak, qui servirent à composer L’Archipel…

Entrée gratuite

Autres

Marché de Noël de l’ACER-RUSSIE

Date : 1er décembre, de 11h à 17h

Lieu : 91 rue Olivier de Serres, Paris

Buffet traditionnel (vatrouchkis, pirojkis, blinis, etc…), châles, livres russes et français, icônes peintes, bijoux, cartes de vœux, poupées gigognes et tant d’autres choses vous attendent à ce marché de Noël par l’association d’aide humanitaire et sociale ACER-RUSSIE. Les donc d’objets sont également les bienvenus.

Pour plus de renseignements, adressez-vous au 01 42 50 53 46.

Spectacle des clowns Semianyki

Date : 4 décembre, 20h30

Lieu : Espace d'Albret, Nérac (Lot-et-Garonne)

Ces professionnels du rire sont tout droit issus de l’École de théâtre et de mime, la plus ancienne du pays fondée par le célèbre Teatr Licedei, et offriront ici un spectacle muet mettant en scène une famille déjantée reflétant de manière caricaturale la société russe.

Créé en 2003, ce spectacle a depuis longtemps conquis le public international, et notamment celui du Festival d’Avignon, où il s’est produit pour la première fois en 2005. Clowns, mais aussi danseurs, acrobates, mimes, musiciens, jongleurs et comédiens, ses six membres ravirons ainsi petits et grands.

Pour plus de renseignements, veuillez adresser votre demande au 05 53 97 40 50 ou par mail : spectacles.albret@ville-nerac.fr

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies