La phénoménale série animée russe Masha et Michka diffuse des épisodes inédits pour le Mondial

Masha et Michka

Les créateurs du dessin animé Masha et Michka ont, conjointement avec la compagnie Google, réalisé une série de vidéos éducatives au sujet du football, à l’occasion de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 201, rapporte l'agence de presse RIA Novosti.

« Incontestablement, nous sommes ravis que les personnages russes les plus populaires au monde, Masha et Michka, soutiennent le principal événement sportif de l’année, la Coupe du Monde, par le lancement d’une série de mini-dessins animés dédiés au football […] pour, une fois de plus, rassembler devant les écrans des millions d’enfants et leurs parents, venus du monde entier », s’est enthousiasmé Iouri Khazanov, directeur du programme de partenariat de YouTube en Russie, cité par RIA Novosti.

Lire aussi : Ces dessins animés russes qui ont fait le bonheur des enfants du monde entier

La fillette dénommée Macha, personnage central de l’œuvre, met en avant, dans les trois épisodes spéciaux mis en ligne à l’heure actuelle, la nécessité d’être fair-play et respectueux envers son adversaire sur le terrain. Elle souligne également l’importance de l’égalité des sexes dans le sport.

Si vous ne le saviez pas encore (et vous devez bien être l’un des seuls !), Masha et Michka est un véritable phénomène planétaire, né en 2009 du studio d’animation russe Animaccord. Depuis, il a en effet conquis les cinq continents et fait la joie de millions d’enfants à travers le monde. L’épisode le plus visionné sur YouTube a par exemple récolté 3,162 milliards de vues, ce qui en fait la 5ème vidéo la plus populaire de tous les temps sur cette plateforme. Traduite en différentes langues, la série a ainsi accumulé près de 542 millions de vues dans la langue de Molière.

Pour en savoir plus sur la recette de la popularité de Masha et Michka, retrouvez notre article vous livrant tous ses secrets.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies